≡ Menu

Je me souviens encore, il n’y a même pas 3 ans, que le quartier Bouchayer-Viallet était en pleine reconstruction… Aujourd’hui, il connaît un véritable renouveau tant au niveau culturel, résidentiel que business. On y trouve les superbes locaux de l’ancienne chocolaterie Cémoi qui sont des bureaux, le CNAC (Centre d’Art Contemporain), et bien sûr la nouvelle scène de la Belle Electrique, superbe salle de spectacle qui élargit avec brio l’offre artistique dans notre ville !

Il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de vous faire partager quelques clichés… Je vous invite donc à visiter ce bel et innovant quartier à travers mon regard…

daniela_petrel_bouchayer_viallet Le Portail, qu’on ne peut pas louper !

daniela_petrel_belle_electrique_grenobleLa Belle Electrique et Le Magasin, voisins de pallier

belle_electrique_daniela_petrel

daniela_petrel_magasin_grenoble

magasin_grenoble

grenoble_magasin_daniela_petrel

cemoi_grenoble_petrelLes Usines Cémoi, devenues le refuge de pas mal d’entreprises

bouchayer_viallet_grenobleUn mélange d’usines réhabilitées et d’architecture contemporaine

A bientôt !

Copyright Daniela Petrel 2015 – tous droits réservés

ATELIER DU GRAPHISME grenoble

Presque 6 mois que je n’avais pas publié sur Lesmondaines… shame on me ^^ Mais aujourd’hui je reviens en force pour vous parler d’un ovni, un lieu d’un nouveau genre sur Grenoble… quoi t’as dit Concept Store ????  Il fallait bien ça pour m’extraire de ma léthargie hivernale, troquer les Kleenex et potions de shamane contre mon fidèle compagnon, j’ai nommé mon cher et tendre appareil photo ;-)

Sophie atelier graphisme

Je suis donc partie à la rencontre de ses concepteurs, Joseph et Thierry, ainsi que de leur fidèle acolyte Sophie, adorable jeune femme qui m’a gentiment consenti d’utiliser sa silhouette pour vous faire une petite présentation de robes jolies jolies.

sister jane grenoble

Pour la petite histoire, il était une fois deux garçons, passionnés de graphisme, partageant un goût commun pour les jolies choses, le travail artisanal, le vintage, la tendance, le bois, la typo et les bouledogues français (détail primordial si l’on veut s’imprégner de leur univers ^^)…

Atelier Graphisme Grenoble

Je disais donc, tout a commencé par une rencontre, le goût du challenge et du travail bien fait et l’envie, sincère, de contribuer, à leur façon, au dynamisme de leur ville et voilà, l’Atelier du Graphisme voyait le jour.

Un lieu de travail, de création, mais aussi un lieu qui propose une sélection de marques british et de créateurs, des it-pièces comme par exemple le petit sac à dos vintage qui nous fait craquer nous les filles et qui vous donne, à vous les hommes, ce style hipster, entre In to the wild et le it-boy branché… Et surtout, surtout, surtoouuut des bijoux à tomber ! Oui, j’avoue, ça sent le craquage… les deux mains en l’air, prise en flag… OUI j’ai succombé !

Blog Mode Grenoble

Mais il faut bien le dire, loin de pouvoir m’offrir la dernière bague tigre Kenzo (que j’envie à mes copines ^^), j’ai pu me faire plaisir  avec des bijoux que je ne retrouverai nulle part ailleurs, petit détail qui flatte mon ego de modeuse refoulée en soif d’exclusivité ^^

atelier du graphisme grenoble

Côté budget, sur l’ensemble de la boutique, vous n’aurez pas à faire un crédit 3 fois sans frais, les prix sont vraiment abordables et chut… il reste encore quelques soldes par-ci, par-là ^^

Par ailleurs, outre l’avantage d’être un multi-marque, denrée qui se fait de plus en plus rare de par chez nous, vous pourrez faire votre balade shopping accompagnée de votre cher et tendre, que vous pourrez relooker au passage, si besoin ;-)

Mode femme grenoble

Côté pile le concept store propose donc de la mode, côté face l’Atelier fait de la com : identité de marque, enseignes et aménagement intérieur ainsi que du web. Leur cible principale, les commerçants grenoblois, qu’ils accompagnent dans l’élaboration de leur communication et l’agencement de leurs boutiques. En se baladant dans le plein centre-ville on peut d’ailleurs admirer quelques unes de leurs réalisations.

Une adresse qui vaut le détour, tant par la sympathie de ses occupants que par l’originalité de sa sélection.

joseph deleu

Et pour les non-Grenoblois, s’il y en avait ;-), pas de panique, ils ont une boutique en ligne !

Capture d’écran 2015-02-21 à 16.35.50

Atelier du Graphisme
3 bis rue Gabriel Péri
Grenoble 38 000
Tel. 04 76 26 40 29
Ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h.
Site web + Page Facebook

Publié par Noemi Martinelli le 24 février 2015

QUAND LA MUSIQUE EST BONNE… image de l’article

Ce soir, ce sont les Victoires de la Musique. On avait envie de parler musique : pour donner le LA, rester dans le rythme et s’accorder à l’actu…

Après la MC2 dont la programmation musicale est tout à fait honorable, Grenoble a – enfin – sa salle de concerts à la programmation pointue-intéressante-exigente qui s’adresse à toutes les générations. Vous l’aurez compris, je parle évidemment de la Belle Electrique qui a vu le jour il y a peu de temps (10 janvier).

Un espace de plus de 2000 m2 pouvant accueillir environ 900 personnes + 2 bars + 1 restaurant : telle est l’équation gagnante de notre Belle des nuits grenobloises.

belleelectriquegrenoblebelleelectriquegrenoble2 belleelectriquegrenoble3 belleelectriquegrenoble4Au-delà de concerts payants (80 cette année), le lieu propose des concerts gratuits, principalement les jeudis ou vendredis soir.

Pour les mélomanes-gourmands, on me souffle à l’oreillette (le ‘on’ désigne évidemment notre mondaine Julie qui trouve toutes les bonnes occasions/excuses pour tester les nouveaux lieux où de la nourriture se présente…) que le restaurant propose des mets de qualité qui font du bien au palais (notamment les burgers)… Quoi de mieux pour allier plaisir des oreilles à celui des papilles…

concert-belle-electrique concert-grenoble-belle-electrique Je ne sais pas si je testerai le restaurant de la Belle le 3 mars prochain mais en tous cas, je vais me rendre pour sûr, à la salle de concert. Il faudrait que j’ai 40 de fièvre ou que je sois ligotée pour ne pas y aller CE soir-là. Oui, je vais me régaler les oreilles et les yeux avec Christine & The Queens.

Point de hasard si la jeune artiste est nommée dans 5 catégories ce soir (Artiste féminine / Album / Tournée / Chanson originale / Clip)… Pas de hasard non plus si le concert grenoblois est sold out depuis fort longtemps…

christinegrenobleC’est le phénomène indé/pop de 2014. Voilà une artiste féminine qui vient dynamiter la scène française. C’est frais, original, positif, entrainant, efficace. Cette fille a du chien et un univers rien qu’à elle, qu’elle aime partager généreusement. Cette nantaise fan de Kanye West mêle des sons électro à des mélodies à la fois douces et rythmées, mixe astucieusement anglais et français…

Elle propose une musique qui claque, qui en jette et qui envoûte. On chante sur ‘Nuit 17 à 52′, on s’émeut sur ‘Paradis Perdus’ (sublime reprise de Christophe), on se déhanche en chantant sur ‘Christine’ (ma favorite)… pour n’en citer que quelques uns car tout l’album (‘Chaleur Humaine, son 1er opus) est top, rien n’est à zapper. Chaque titre a sa place comme ‘It’ qui l’amorce formidablement bien.

La jeune femme ne s’arrête pas là : elle est tout aussi accomplie scéniquement > Mickaël Jackson sort de ce corps ! Sa manière de danser/de se désarticuler donne simplement envie de la suivre, de la mimer… le talent en moins (pour ma part hein). Les pas sont précis, millimétrés, synchronisés avec des danseurs high-level à ses côtés. Bref, elle a tout pour (me) plaire et séduire.

Donc même si écouter en boucle ‘Chaleur Humaine’ est jouissif… l’écouter en live avec un show christinien en face : OMG ! Après ce concert de louanges, place au concert tout court du 3 mars où ça va swinger, se désarticuler, danser, chanter, vibrer… avec Christine à la Belle Electrique.

Un grand merci (& un joyeux anniversaire) à Anne-Laure de la Belle Electrique pour les photos.

La Belle Electrique

12, Esplanade Andry Farcy
38000 Grenoble
Téléphone : 04 69 98 00 39
http://www.la-belle-electrique.com
Page Facebook 

Article écrit et publié par Céline V.