≡ Menu

L’été est là ! Les étals des maraîchers se parent de fruits et de légumes croquants et juteux, gorgés de sucre et de saveurs merveilleuses. L’envie de tous les marier pour profiter de chacun. Et puis, avec l’été, vient aussi le moment des apéros, des barbecues et des pique-niques. On a envie de plats rapides à préparer, sans trop de cuisson, parce qu’allumer le four nous rebute parfois avec la chaleur, parce que l’on a envie de profiter du temps sans passer des heures aux fourneaux.

pain libanais fraise et tomate

On pense alors, au sandwich ! Pas le classique jambon-beurre pourtant délicieux quand il est bien fait… mais au sandwich mariant fruits et légumes, fromage tendre et doux, en s’amusant des pains plats venus d’ailleurs.

sandwich peche jambon cruJe vous ai préparé, 2 recettes de sandwich fruité. L’une à base de baguette, l’autre de pain plat libanais. L’une est végétarienne, l’autre non. Toutes deux s’amusent à mêler légumes et fruits pour réveiller nos papilles et ensoleiller les pique-niques…

PAIN LIBANAIS FRAISE/TOMATE

  • 2 pains libanais
  • 1 petite laitue
  • 100 g de fraises
  • 200 g de tomates cerise
  • 2 oignons nouveaux
  • 2 c. à café de sésame blond
  • 1 c. à soupe de mélasse de grenade
  • 1/2 c. à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive

Préparer la vinaigrette en mélangeant la mélasse de grenade, le vinaigre balsmique et l’huile d’olive. Laver et émincer finement les feuilles de salade. Rincer les tomates et les couper en 4. Équeuter et couper en 4 les fraises. Laver et couper en fines rondelles les oignons. Dans un saladier, mélanger les crudités avec la vinaigrette. Couper les pains en deux. Ouvrir chaque moitié et garnir de la salade, saupoudrer de sésame. A déguster aussitôt.

pain libanais fraises et  tomates

pain libanais fraise tomateSANDWICH PÊCHE ET JAMBON CRU

Pour 1 baguette ou 3 sandwichs

  • 1 baguette bien fraîche
  • 3 pêches jaunes
  • le vert de 2 oignons nouveaux (ou un petit bouquet de ciboulette)
  • 3 à 4 c. à soupe de yaourt grec
  • 6 tranches fines de jambon cru
  • 1 filet d’huile d’olive

Couper les pêches en tranches pas trop épaisses. Laver et émincer finement les verts d’oignon (ou ciseler la ciboulette). Couper la baguette en 3 puis en 2 dans la longueur. Tartiner de yaourt grec. Parsemer des verts d’oignon, déposer les tranches de pêches et  arroser d’un filet d’huile d’olive. Enfin ajouter les tranches de jambon. Refermer les sandwichs. Croquez à pleine dents !

sandwich peche et jambon cru

sandwichs peche et jambon cru

Par Céline Mennetrier, auteur et rédactrice culinaire.

Grenoble Street Art Fest, retour sur une première édition très réussie…
Prenez un joli mois de juin, quelques rayons de soleil, des kilomètres de béton, des centaines de grands murs en pierre, quelques portes de garages, un peu de mobilier urbain, des litres de couleurs, ajoutez une bonne dose d’artistes talentueux, laissez mariner et observez l’étonnant spectacle visuel qui prend forme.

Le Street Art Fest ? C’est le premier festival en Europe à montrer le Street Art dans sa diversité. Du 10 au 21 Juin, des artistes ont pu s’exprimer librement sur les espaces urbains de la ville de Grenoble. Mené par le centre d’Art SpaceJunk et à l’initiative de Jérôme CATZ (auteur spécialisé dans le street art et créateur du réseau SpaceJunk) le festival s’ancre dans la volonté du centre d’art à toujours proposer la mise en relation des artistes et du public. Un challenge réussi, puisque l’art est venu recouvrir les murs de la ville, il est allé au contact du public…échanges inattendus entre les passants, amusements, étonnements, retours positifs, l’art de rue crée de l’interaction humaine.

champVous avez sûrement croisé en vous baladant dans les rues de Grenoble, ou peut être de façon inattendue des graffs, des collages, de beaux pochoirs, des sculptures, du street art naturel…Sympa non ? La ville qui s’embellit avec de l’art ici et là. Nous on est fans !

championnetL’évènement a regroupé des artistes de la sphère street art locale connus et a également accueilli des artistes de renommée nationale. Au fil des jours, anonymes, étudiants, passants et artistes se sont exprimés de façon spontanée sur les murs de la ville… un festival qui se veut donc fédérateur.
championCurieuse, j’ai donc participé à la visite guidée aux cotés de Sophie, une excursion hyper intéressante dans le quartier championnet…Cela m’a permis d’aller un peu plus loin dans la compréhension des oeuvres et de découvrir des artistes street de tous horizons.
hocheDiscrets, engagés, poétiques, narquois, comiques, provocateurs,  les créateurs s’expriment avec leur personnalité, leur expérience, leur sensibilité.
J’ai vu des oeuvres amassées, qui cohabitent paisiblement, dans une forme de respect et de beauté. Une belle palette de talents et de techniques.
10014665_435606449955490_9140969803719679280_nSi vous avez eu le temps, vous avez également pu observer l’exposition à l’Ancien Musée qui proposait un historique du street art à Grenoble, ainsi qu’une installation, un projet photographique, du travail typographique et les œuvres d’ateliers des artistes participants. Le festival proposait également des conférences, des initiations à la sérigraphie et des circuits de découverte du Street Art existant à Grenoble. Bref un programme bien chargé, mais surtout bien ficelé car de nombreux médiateurs étaient présents pour accompagner et informer le public. Même si le festival est terminé, les oeuvres demeurent sur les murs, filez vite les découvrir en famille ou entre amis 😉
champioDes rues qui se transforment, qui racontent, qui «gueulent» parfois…
L’art de rue reprend ses lettres de noblesse, toutes ces créations c’est d’abord du travail, du talent et de l’engagement.
Alors bravo à tous !

Pour en savoir plus : http://www.streetartfest.org

Les artistes par ordre d’apparition :
Collage: Petite Poissone
Graff: LKS1, Collage: Crewcaracha, Fresque: Etien
Collage: Hopare
Pochoir: C215
Land art: Green, Fresque: Nesta, Personnage: Isaac Cordal
Fresque: Goin, Pochoir: Goin, Pochoir: EZK

crédit photos: Lafransh, Mondaines & Anonymes

bon restaurant grenobleAujourd’hui, je vous présente une toute nouvelle adresse, qui a déjà beaucoup fait parler d’elle. En à peine 3 mois, elle a su se faire une place de choix parmi les bonnes adresses food, les incontournables détours culinaires de notre chère petite ville de Grenoble.

3 mois à peine et déjà victime de son succès : réservation obligatoire les soirs de semaine, à partir du mardi… mais t’imagines ???

ici grenoble

C’est fou et pourtant, le succès est bien à la hauteur de ce lieu unique, dans un pur esprit bobo à la parisienne, une déco léchée, une carte HIPE, un personnel au petit soin, bref, tous les ingrédients de la réussite ^^  Quoi, t’as cru qu’à Grenoble on mangeait que des Reblochons, des lardons et des oignons, dans des petits chalets de montagne ? 

Burger grenobleAllez, je ne vous fais pas plus mariner…Oouuii dans ce billet je vais m’efforcer de n’employer qu’un vocabulaire de foodista avertie, à la papille aiguisée et au palais exigeant 😉 J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur ^^

Alors, si on commence par une petite digression historique, un point « vis-ma-vie », le concept a de quoi séduire. Pour la petite anecdote, c’est dont l’histoire de Boy, un jeune homme qui a grandi dans les fourneaux des plus grands restos de Grenoble, j’ai nommé le Caffé Forte, le 5 et compagnie.

bon restaurant-grenoble

Mais Boy va s’éloigner des fourneaux pour devenir ingénieur à Paris et travailler dans le génie civil… Jusque là, rien de bien passionnant, lol (Boy, tu m’en veux pas hein ? ). Puis, une subite prise de conscience, l’appel du pays, les racines qui brûlent comme des cicatrices et un retour, en fanfare, dans ses terres avec l’envie de créer un lieu de partage, un lieu où gastronomie et convivialité se conjugueraient avec créativité, partage et plaisir.

 resto grenoble

Voici l’histoire d’Ici Grenoble, un restaurant éclectique, aux tonalités tantôt exotiques, tantôt hipster & lobster, le tout glissé dans une joli glaçage vintage, à la croisé du sixties punchy, du cabinet de curiosité et de l’industriel, brut et patiné.

ici grenoble restaurant

Aux murs, des tableaux pittoresques et bucoliques côtoient les posters anatomiques du début du siècle, à l’époque où les maîtres d’écoles, sévères, sortaient les baguettes et les élèves, dociles, cachaient leurs doigts sous leurs tabliers… Une ambiance qui, malgré le mélange étonnant de styles et d’époques, crée une harmonie parfaite, d’un goût certain… mais Boy ne nous en devait pas moins 😉

Ici Grenoble, le nom aussi était un paris risqué… dire que c’est ICI que ça se passe, pourrait paraître un poil prétentieux, mais personnellement, j’aime cette approche franche, à la limite de la provoque.

meilleur restaurant grenoble

Au final, on peut le dire, Ici Grenoble incarne bien cette nouvelle vague de jeunes entrepreneurs effrontés et décomplexés, capables de créer des lieux de rassemblement rares, où l’on se sent juste trop bien. Des lieux qui nous ressemblent, nous rassemblement, nous surprennent, oui, ça existe aussi à Grenoble !!!

SONY DSCAprès tout, on est la capitale des Alpes… d’ailleurs, ce ne sont pas les montagnards du Vercors qui ont lancé la mode du hispter ? Lol ^^

Côté carte il y en a pour tous les goûts. Des fabuleux burgers, dont un burger au pain noir et un autre au homard… hum… des salades quinoa ou aux délicieux crispys de poulet aux agrumes, en passant par LE gaucamole, à finaliser soi-même, avec ses chips faites maison, une pure tuuueeriiie !

meilleur  resto grenoble

Ici, pris en flag, un burger au Thon mi-cuit, avocat et jeunes pousses, nommé le Fukushima, accompagné de son cornet de frites maisons.

sushi grenoble

Là, tout simplement le plat du jour… un saumon snacké, à tomber à la reverse par la finesse de sa cuisson et la justesse, exotique et parfumée, de son assaisonnement… j’en salive encore 😉

guacamole grenoble

Et, bien sûr, l’incontournable Gaucamole Do It Yourself, le bon concept !

Autre point positif, le jolie terrasse, denrée qui se fait rare avec l’arrivée des beaux jours, logée dans une petite cour ombragée, délicieusement calme et pittoresque.

terrasse grenoble
Niveau tarifs, les burgers commencent à 10€, les salades sous les 10€ et le plat du jour est à 11€, 16 en formule, avec entrée ou dessert. Et si vous décidez d’aller tester le resto venant de notre part, un petit digestif vous sera gracieusement offert ^^ Merci Boy !

Retrouvez Ici Grenoble sur sa page Facebook ou le site web.

Ici Grenoble
8 rue du Vieux Temple
38000 Grenoble
Tél. 04 76 51 82 80

Par Noemi