≡ Menu

Dans nos vies intrépides qui passent à une allure folle, le vrai luxe ne serait-il pas de prendre le temps ? Sans stimulation visuelle ni auditive, est-ce que l’on arriverait à éteindre nos cerveaux constamment en ébullition ? Ces questions, peut-être vous les êtes-vous déjà posé…

Mais pas facile de s’imaginer en situation, non ? Justement, nous avons déniché une toute nouvelle adresse grenobloise qui nous permet (au moins) d’essayer… Vivre une expérience de Silence, tout simplement. Qui, quoi, comment ? On vous explique tout !

flottaison-grenoble-silence2

L’histoire commence lorsque l’on rencontre Stéphane, Christophe et Julien, les 3 Brûleurs de Loup (les hockeyeurs grenoblois) co-fondateurs de Silence.

Ils nous expliquent qu’ensemble, ils ont décidé de monter un projet très peu connu des Français : un centre de flottaison qui permettrait de se libérer du stress, de méditer plus facilement, et, pour les plus sportifs, favoriserait la récupération musculaire.

Pour ce faire, ils s’inspirent de ce que Stéphane a découvert au Canada : des cocons remplis à 25 cm seulement, d’une eau saturée à 75% du sel d’Epsom (sulfate de magnésium). En clair, lorsque vous vous immergez dedans, vous flottez dans une eau 3 fois plus salée que celle de la Mer Morte !

Vous nous connaissez, en testeuses de l’extrême 😉 on a voulu expérimenter le concept avant de vous en parler. Ce qui est justement intéressant, c’est que, y étant allées à 2, nous n’avons pas vécu les choses de la même manière.

flottaison-grenoble-silence4

L’expérience de Mary :

Lorsque j’ai découvert pour la 1ère fois les fameux cocons, je me suis posé pas mal de questions : est-ce que je ne vais pas flipper une fois à l’intérieur, est-ce que je vais réussir à me détendre… Déjà, il faut savoir que l’on est bien accompagnées. C’est Renan qui a été notre hôte du jour, et il a pris tout le temps qu’il fallait pour nous expliquer l’avant, le pendant et l’après. De quoi être rassurée (ouf ! il y a un bouton pour appeler au cas où on ne se sente pas bien !).

Puis, Renan s’en va… et c’est à moi de jouer. Après la douche au savon neutre, je plonge, hésitante, un doigt de pied dans l’eau… qui est bien chaude. Ce qui m’encourage à continuer dans ma lancée, et à immerger mon corps entier. Je m’allonge, et effectivement, je flotte ! (oui parce que je me suis quand même demandé si le truc allait fonctionner sur moi). On peut choisir de fermer le couvercle du cocon ou pas, et de se mettre dans le noir ou avec des lumières.

Les 10 premières minutes, des petits chants d’oiseaux se promènent dans le cocon pour nous aider à nous détendre. Puis, c’est le silence. Pendant 40 minutes. Et là… c’est assez étrange comme expérience. Cela a été difficile pour moi de vider mon esprit, j’ai beaucoup « mouliné » sur ma journée, pensé à ma liste de courses, à mon planning du lendemain… puis, à un moment donné, j’ai REUSSI à lâcher prise.

Je ne sais quand, combien de temps, mais j’ai réussi à vider mon esprit, et à me détendre. Et ensuite, rebelotte, j’ai mouliné mon cerveau à nouveau jusqu’à ce que les petits chants d’oiseau refassent leur apparition à 10 minutes de la fin.

Une fois sortie de mon cocon, je prends une douche et retourne dans la salle d’accueil, apaisée, pour débriefer et boire un petit thé avec ma copine Céline… (ce qui me fait une super transition 😉

flottaison-grenoble-silence7

L’expérience de Céline :

C’est la curiosité qui m’a poussée à tenter cette expérience aux côtés de Mary. L’occasion de tester une méthode de relaxation, de tenter de lâcher prise, de vider son esprit et de relâcher quelques tensions corporelles. Comme dit plus haut, nos vies à 100 à l’heure permettent très peu de s’accorder du temps pour soi…sans cesse emportées par le tourbillon de la vie et le quotidien. L’idée d’une parenthèse à flotter pendant 1h était plus que séduisante !

Même rituel que Mary évidemment avant d’entrer dans la cocon de flottaison avec des boules Quies en prime (pour éviter d’avoir de l’eau dans les oreilles). Une fois allongée dans la bulle de flottaison, je décide de jouer le jeu à fond : extinction de la lumière et fermeture du cocon : « Allez Céline, lâche prise, ne pense à rien, laisse-toi flotter et profite…Allez, tu peux le faire, ne résiste pas… » Puis j’entends les battelments de mon coeur, puis je repense à ma journée et à ce que je vais devoir faire demain, puis je pense à ce film angoissant « Buried », puis j’ai l’impression d’être en apesanteur et de me relever doucement (effet de l’oreille interne il paraît).

Puis j’angoisse à nouveau, je commence à avoir mal aux cervicales (pourtant ma tête flotte entièrement), alors je tente de prendre le repose-tête permettant de soulager. Mais rien n’y fait, je ne parviens décidément pas à me détendre. Alors j’ouvre un peu le cocon et rallume la lumière pour repartir de plus belle. « Allez autre tentative, persévère et expérimente au max » ! Second échec…

J’ai dû terminer 15 min avant la fin. Mais après débriefing avec Renan, il semblerait que ce soit courant pour une première expérience.
Qu’une envie à présent : tester à nouveau pour voir si je parviendrais enfin à lâcher prise ! Donc, malgré ce bilan mitigé pour ma part, j’ai trouvé la flottaison aussi intrigante que relaxante, car malgré tout, je me sentais apaisée après la séance ! Suprenant, non ? Je vous laisse imaginer votre état suite à une flottaison en total lâcher-prise…

*******

Vous l’aurez compris, chaque personne est différente et vivra l’expérience à divers niveaux ! Mary a été plus réceptive que Céline. Une chose sur laquelle nous sommes par contre unanimes : les cocons, grâce à leur système de filtration intégré, sont hyper propres.

flottaison-grenoble-silence5

Nos petits conseils :

Si vous vous posez des questions, n’hésitez pas à vous rendre sur la FAQ de Silence, surtout qu’il y a quelques conseils avant d’attaquer sa première expérience. De notre côté, après avoir vécu cette flottaison, nous avons quelques conseils supplémentaires à vous apporter :

– N’hésitez pas à apporter votre propre shampoing et après-shampoing pour la douche de fin. Les produits proposés ne sont forcément pas adaptés à tous les types de cheveux ! D’autant plus que vous les plongez dans du sel… ils auront tendance à être secs.

– Il y a un sèche-cheveux et un peigne à votre disposition, mais idem, si vous avez besoin de matériel spécifique, apportez-le !

– Pas besoin de serviettes, Silence en fournit

– Pensez à votre démaquillant pour éviter les visages de clown à la fin

– Attention si vous avez de sérieuses coupures, le sel peut piquer ! (vous avez du gel à votre disposition dans ce cas-là).

Vous pouvez réserver votre séance directement en ligne

Le prix : la séance unique est à 69 euros (59 euros pour la 1ère séance découverte) et si vous devenez accro, des abonnements sont disponibles !

Alors, prêt(e)s à tenter l’expérience ? Silence.. action & relaxation !

Silence
2 rue de Narvik
38000 Grenoble
https://www.experience-silence.com/

Article écrit par Mary avec la collaboration de Céline, le 13 mars 2018.

Vivant à 100 à l’heure, blogueuse et rêveuse, je suis aussi attachée de presse et j’ai fondé Daily RP, ma société de Relations Presse. Tu peux me suivre sur mon compte Twitter @Mary_Grammont, mon Pinterest sous le nom Laly Lalou et en savoir plus sur moi grâce à mes profils professionnels Viadeo et Linkedin
  • Sophie 13 mars 2018, 16 04 29 03293

    J’ai adoré lire votre compte-rendu 🙂 C’est une expérience que j’aimerais beaucoup tenter. Si je suis de passage à Grenoble, je n’y manquerai pas ! Merci pour cette découverte en tout cas 🙂

    Reply

Leave a Comment

Article précédent :