CULTURE

UN AMOUR DE VÉLO AU MUSÉE DAUPHINOIS : UN MUSÉE, UNE GRENOBLOISE #5

Notre série “Un musée, une Grenobloise” nous transporte, aujourd’hui, à flanc de Bastille, dans les salles feutrées du Musée Dauphinois, l’ancien monastère de Sainte-Marie d’en-Haut, pour y découvrir, en avant première, l’exposition “Un Amour de Vélo”, en compagnie de la pétillante Tifaine Mailloux.

Une expo qui attendait patiemment de pouvoir se révéler au public et que nous sommes ravies de pouvoir enfin vous présenter le jour même de la réouverture des musées.

Un amour de vélo, quand la petite reine fait sa star

C’est sous les rayons d’un soleil de la mi-journée, dont l’éclat perle l’Isère de mille reflets irisés, que nous retrouvons, chevauchant sa fidèle monture, Tifaine, notre capitaine de route, pour la visite d’une expo qui vaut le coup de pédale.

Après nous avoir fait nous déhancher sur les bits endiablés du Musée Electro Festival, dont nous nous remémorons encore avec émoi, le Musée Dauphinois et son directeur, Olivier Cogne, nous présentent une toute nouvelle exposition qui, à coup sûr, ravira le cœur des Grenobloises et Grenoblois.

Imaginée en 8 étapes, l’expo nous balade dans l’univers de la bicyclette, depuis sa rétrospective historique, à la relation si particulier entretenue avec la petite reine, du rite de passage de notre enfance, au moyen de locomotion, de loisir, de dépassement de soi, jusqu’à l’outil de travail.

Le vélo, récit de société

Sensation de liberté, attachement et affect pour sa bécane que l’on aime à son image. Moyen d’émancipation. Liesse populaire des héros en maillot jaune. Technicité, performance, entre une figure de style et un kick flip.

De salle en salle, dans le sillage des roues de Tifaine, le récit se fait voyage, le pédalier métronome et sous nos yeux ébahis, la mécanique dévoile les usages, de plus anciens aux plus futuristes.

Du cycle objet de culture, dans la variété et la bizarrerie parfois de ses formes, au cycliste, véritable sujet du circuit scénographié de ce musée de société, l’expo nous embarque à la fois dans un univers familier et à la fois déroutant, où symbolique et imaginaire nous engagent à la réflexion.

Le cycliste prend son guidon comme sa vie en main. Autonome en roue libre, il franchit des distances loin des regards, roulant de connivence avec ses semblables.”

Dans le sillage de Tifaine Mailloux

Qui mieux que Tifaine Mailloux, Grenobloise et co-fondatrice du service de livraison éthique à vélo Sicklo, pouvait nous guider à travers cette ode aux deux-roues ?

Elle qui vit vélo et mange des kilomètres de bitume au quotidien pour nous livrer de bons petits plats à la maison. Elle qui, à  grands coups de pédales, sillonne le tout Grenoble, jusque sur les pentes abruptes de la rive droite.

Véritable militante des nouvelles pratiques plus éthiques concernant les entreprises de livraison à vélo, Tifaine incarne cette nouvelle génération engagée et créative d’entrepreneurs.

Mais sa bécane, qu’elle enfourche 365 jours par an, n’est pas uniquement son outil de travail. Elle qui entretien avec son vélo un lien particulier, s’adonne également à la pratique du VTT, du BMX et du Bike Polo.

Véritable passionnée, depuis la mécanique, qui aujourd’hui n’a plus de secrets pour elle, au vélo passion, elle s’émerveille et se surprend à rêver devant les bolides et antiquités suspendues au gré de la visite.

Une expo pour se remettre en selle

Loin des expos mutiques pour les initiés, Un amour de vélo est une expérience à vivre, à écouter et à jouer, qui s’adresse à tout public.

De l’ambiance sonore du Tour de France, au podium Itzel Palomo où le visiteur se fait sprinter, rivalisant avec son voisin de selle pour franchir la ligne d’arrivée, le parcours nous immerge dans une découverte ludique et fantaisiste.

Sentiment de liberté, cheveux au vent. Prouesses mécaniques et avancées techniques. Sport de champions et discipline olympique. Moyen de locomotion et de voyage. Un amour de vélo retrace l’évolution sociétale au fil des usages et des usagers, à travers les âges. À voir absolument et à partager en famille ou entre amis, pour plus de sensations !

un amour de vélo

Un remerciement particulier à Olivier Cogne, Directeur du Musée Dauphinois, Franck Philippeaux, Conservateur du musée et commissaire de l’exposition « Un amour de vélo » et Agnès Jonqueres, chargée de projet et de la communication pour nous avoir permis de découvrir cette exposition.

Musée Dauphinois
Ouvert dès le mercredi 19 mai à partir de 14h.
Entrée gratuite, tous les jours de 10h à 18h du lundi au vendredi et de 10h à 19h le samedi et le dimanche.
Retrouvez tous les musées du département ici : musees.isere.fr
Suivez toutes les actus sur Facebook et Instagram

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3