CENTRE VILLECULTUREVISITER GRENOBLE

MUSÉE DE LA RÉSISTANCE DE L’ISÈRE: LE TRAVAIL DE MÉMOIRE

By 5 décembre 2019 décembre 11th, 2019 No Comments

Musée Résistance déportation isère mondaines C215 Street Art

Ne jamais oublier, voici l’une des missions du Musée de la résistance et de la déportation de l’Isère, l’un des onze musées départementaux que nous avons la chance d’avoir sur notre territoire.

Aujourd’hui, c’est du travail de mémoire dont nous avions envie de vous parler. Un sujet important à nos yeux, tant la période de la Seconde Guerre mondiale a été violente, inhumaine mais aussi pleine d’espoir et de bravoure.

Musée Résistance Déportation Grenoble MondainesRésistance et déportation en Isère

Créé en 1966, il est mis en place par d’anciens résistants, des survivants de la déportation et des enseignants. Déplacé de la rue Jean-Jacques Rousseau à la rue Hébert en 1994, il relate la chronologie terrible de 39-45, de la défaite à la libération.

Les spécificités locales sont mises en valeur, en particulier l’action de la Résistance dans la région. Saviez-vous par exemple que l’abbé Pierre avait été résistant à Grenoble?

Les personnalités de la Résistance, figures de l’ombre, retrouvent ici la lumière qu’elles méritent. Chavant, Reynoard, Martin, Gonnet, Vallier, Aubrac, Bistési, Blain, Prévost… Autant de noms qui résonnent, dans les rues grenobloises comme dans notre mémoire collective.

Grenoble est l’une des cinq villes compagnons de l’ordre de la Libération. Un honneur à la hauteur du courage et des sacrifices de la ville et de la région alpine, où tant sont morts au nom de la liberté.

Grenoble Résistance Déportation Exposition Femmes

Des expositions temporaires particulières

Si le parcours permanent permet de mieux comprendre cette histoire complexe, les expositions temporaires approfondissent quant à elles des aspects plus précis de cette période.

Du 23 novembre 2019 au 18 mai 2020, découvrez par exemple le rôle des femmes dans les années 40. Derrière l’image de la mère au foyer diffusée par la propagande du régime de Vichy se trouve une réalité bien différente.

De la collaboratrice ignoble, comme la directrice de l’usine Brun Claire Darré-Touche, à la résistante admirable, telle qu’Anne-Marie Mingat, c’est une plongée dans cette société laissée aux mains de celles qui restent. C’est une exposition passionnante à propos d’un sujet encore trop peu étudié. On vous la recommande vivement!

 

Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère – Maison des Droits de l’Homme
14, rue Hébert 38000 Grenoble – 04 76 42 38 53
Ouvert tous les jours, lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 9h à 18h, mardi de 13h30 à 18h, samedi et dimanche de 10h à 18h.
SiteFacebookInstagram

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour continuer à nous lire et à soutenir Lesmondaines, rejoignez la communauté grenobloise !
Click to access the login or register cheese
x Logo: Shield
Ce Site Est Protégé Par
Shield