Skip to main content
BAR/RESTOET AILLEURS

Bouillon A, la nouvelle adresse gourmande signée Christophe Aribert

By 28 juin 2022No Comments

Tout le monde en parle, difficile d’échapper à la bonne nouvelle : Christophe Aribert vient d’inaugurer un nouvel établissement sur la presqu’île de Grenoble et l’on peut déjà dire que c’est un joli succès.

Revisitant la tradition des bouillons parisiens, ce restaurant vous propose de (re)découvrir des classiques de la cuisine française à la sauce grenobloise. Imbattable en termes de rapport qualité/prix, on vous parie que vous allez adorer.

L’œuf mayo aux herbes de nos montagnes

De l’envie au projet : une idée… bouillonnante !

Si l’on connaissait Christophe Aribert dans ses montagnes adorées, on ne s’attendait pas à le retrouver en plein centre du tout jeune quartier de la Presqu’île, entre sciences et hautes technologies. Surprenant comme à son habitude, le chef étoilé continue de mettre en lumière les produits de notre terroir tout en partageant son amour pour la cuisine française.

Bouillon A GrenobleLe velouté de légumes frais et son œuf parfait

Cela fait trois ans qu’il nous régale à la Maison Aribert et au Café A, jouant avec les goûts et le temps, nous invitant à profiter de ces instants culinaires suspendus. Au premier confinement, l’envie d’un nouveau lieu commence à l’inspirer, l’idée simple d’une brasserie dans laquelle on travaillerait une cuisine populaire, dans le sens le plus noble du terme.

Poireaux vinaigrette 

L’opportunité de s’installer au cœur du nouveau campus d’innovation, dans le bâtiment Y.SPOT, lance définitivement le projet Bouillon A. Le concept évolue peu à peu, jusqu’à la rencontre décisive avec Pierre et Guillaume Moussié, les brillants restaurateurs parisiens à la tête des Bouillons Pigalle et République. La tradition des restaurants pour ouvriers parisiens du 19e siècle plaît à Christophe Aribert, qui propose la tête de ce nouvel établissement à sa collaboratrice Florence Drillat.

La saucisse de volaille et son écrasé de pommes de terres

Inspiration parisienne, cuisine grenobloise

Si l’histoire du bouillon est parisienne, l’application est ici typiquement grenobloise. Les matières premières sont choisies avec soin, chez les producteurs locaux, à l’exemple des œufs venant du col de Clémencières.

L’intention est évidement de favoriser le circuit-court, permettant ainsi de garder une carte à bas prix mais aussi de faire du mieux possible pour la planète. Ici, on rationalise au maximum pour éviter le gaspillage à tout prix, un véritable sacerdoce pour Christophe Aribert (qui nous donnait des conseils dans cet article).


La truite à la grenobloise et ses légumes poêlés

Dans cet esprit, le décor est épuré : banquettes rouge bordeaux, lampes rondes et meubles en bois créent une ambiance chaleureuse et accueillante. Tout est fait pour passer un bon moment, sans se prendre la tête. Pas besoin de réservation, vous êtes les bienvenus de 11h à 23h, 7j/7, en service continu.

Les fameuses coquillettes-jambon

À la tête de la brigade, Jonathan Faltas apporte une touche rock’n’roll au Bouillon A. Ayant fait ses armes à Paris et Lausanne, c’est un jeune chef débrouillard et inventif qui sait mettre de son caractère dans ses plats. Sa cuisine mélange les classiques et les twists originaux, entre cuisine de grand-mère et surprises pour les papilles.


La big profiterole et son nappage chocolat Valrhona

Tradition et gourmandise au menu

La carte suit le fil des saisons, une belle manière de ne jamais ennuyer nos papilles. Pour les entrées, on retrouve des classiques des bouillons parisiens, à commencer par l’œuf mayo et le poireau vinaigrette.


Une petite salade des fruits, infusée à la verveine

Du côté des plats, le terroir est mis en valeur avec des variantes aux recettes traditionnelles, à l’exemple de la saucisse de volaille dans le classique saucisse purée. On retrouve notre chère truite du Vercors avec une sauce aux noix à tomber. Ne passez pas à côté des coquillettes jambon, une véritable madeleine de Proust.

Enfin, n’oublions pas les desserts ! Riz au lait au caramel, tarte au chocolat Valrhona ou encore salade de fruits à la nage de verveine, tout est merveilleux, tout est délicieux. Une seule question demeure : quand est-ce qu’on revient ?!


Le riz au lait de notre enfance

En attendant, on a pu obtenir une petite confidence… La vente à emporter arrivera pendant l’été, l’occasion de profiter des saveurs de Bouillon A chez soi ou dans un parc. Bon appétit !

PS. : N’oubliez pas de passer sur notre page instagram, un concours vous y attend pendant la première semaine de publication.

 

Bouillon A
5 place Nelson Mandela, 38000 Grenoble04 38 49 79 28
Ouvert du lundi au dimanche, de 11h à 23h
SiteFacebookInstagram

Laissez un commentaire

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3