≡ Menu

épicerie vrac grenoble

Il y a des rencontres qui font écho en nous, qui résonnent avec nos valeurs. Des rencontres qui nous stimulent et nous inspirent, qui nous permettent de nous projeter un peu plus loin et de se dire, que finalement, un petit pas après l’autre, nous allons résolument dans la bonne direction.

C’est le sentiment qui nous habite à chaque nouvelle rencontre avec des entrepreneurs engagés qui méritent d’être mis en lumière. A ce titre, nous avions déjà parlé de La Bonne Pioche, de Cultivons nos toits, de Mon beau terroir, d’Eazy Shop, de la Ferme de Bonne et de tant d’autres.

Aujourd’hui, on met le focus sur Mes Courses en Vrac, une épicerie en ligne engagée dans le zéro déchet, qui propose également des ateliers DIY à Grenoble pour fabriquer ses propres produits de beauté et d’entretien, naturels et économiques.

zero-dechet-grenoble

Derrière Mes Courses en Vrac se cachent deux jeunes femmes pétillantes. L’une Grenobloise, Carole (à droite), étudie à Science Po, voyage aux quatre coins du monde et, progressivement, change son regard de consommatrice aguerrie pour s’orienter vers une consommation plus responsable. Ses sources d’inspiration, entre autres, le film Demain, le mouvement Colibri et Pierre Rabis, des incontournables !

L’autre, Esra, un master en « recherches sociologiques » et une thèse en géographie sociale en poche, s’est également beaucoup questionnée sur la consommation alternative et son impact sur la santé. Comme Carole, elle en ressort avec une immense envie d’agir et de s’impliquer pour changer les choses. 

Esra nous explique d’ailleurs que « cette prise de conscience peut intimider, culpabiliser, accabler ou frustrer parce qu’on est humain, tout simplement mais, par ailleurs, c’est une prise de conscience drôlement libératrice car l’on commence à se rendre compte de son pouvoir d’agir, à se dire : ça commence par moi ! »

zero-dechets-grenoble

Nos deux entrepreneuses en quêtes de sens ont pris le temps de répondre à nos questions pour nous expliquer leur projet en détail et nous initier à l’art du zéro déchet, dans la vie quotidienne.

Mes Courses en Vrac c’est quoi ?

« C’est un site de consommation responsable mais pas uniquement ! C’est aussi une aventure au cours de laquelle on ne cesse de (s’) interroger, penser à des réponses, tenter de créer des solutions, débattre, faire, (se) construire et chercher à innover.

C’est pour cela que l’on alimente un blog sur lequel on publie très régulièrement des articles de sensibilisation sur le mode d’emploi de la démarche zéro-déchet, sur des idées de recette zéro-gaspi ou encore sur des guides de fabrication de cosmétiques et de produits d’entretien avec des ingrédients simples et sains.

vrac grenoble

Notre but c’est de compléter notre offre dans cette direction, de mettre le zéro-déchet à portée de tous en rappelant l’importance des petits gestes et de faciliter ainsi la vie du zerowasteur. »

Quels sont vos produits préférés de la boutique :

Esra : « Le prêt-à-cuisiner Constantinople de chez Beendhi : un mélange de boulgour fin-tomates-poivrons-persil – tellement pratique quand on n’a pas le temps de cuisiner.

Les amandes grillées au sésame et miel (tuerie intergalactique) de chez Happy Hours, une petite entreprise en Provence engagée dans le vrac et le bio.

Le shampoing solide pour cheveux secs de chez Pachamamaï (non seulement un shampoing mais aussi un soin).

Et pour finir, le moins sexy mais le plus important de tous : le duo brosse vaisselle Drogerie Ecologique & savon de Marseille Marius Fabre (la plus grosse révélation de ma carrière). »

savon grenoble

Carole :  « Je suis adepte de nos pâtes ! Elles sont tellement meilleures que celles que j’avais l’habitude de manger avant.

J’utilise beaucoup les cotons démaquillants, qu’ils soient en micro-fibre où en coton. J’en vient même à me demander comment je faisais… avant ?

Enfin, j’adore les futurs produits qui arrivent en ligne. On ne vous en dit pas plus, mais on a déniché des nouveautés qui nous enthousiasment beaucoup. »

zero dechets grenoble

Comment faites-vous vivre le mouvement Zéro Déchets ?

Carole : « Je suis membre de l’association Zero Waste Grenoble, avec qui on participe à plusieurs manifestations : la journée des possibles d’Alternatiba, la semaine du zéro-déchet à Sciences Po Grenoble etc.

Mon rôle c’est surtout d’animer la communauté des entrepreneurs du zéro-déchet. Tous les mois, des porteurs de projets viennent se présenter et partager avec tous les bénévoles. Entre entrepreneurs, on se réunit tous les 2 mois pour partager nos expériences. Cela permet de rompre la solitude et de découvrir d’autres initiatives.

Pour s’impliquer dans ZWG, il suffit de venir à une réunion mensuelle. Les dates sont disponibles sur le site où sur la page Facebook du collectif. C’est un collectif super ouvert et je vous invite tous à nous rejoindre ! »

Sur Mes Courses en Vrac trouvons-nous de produits locaux ? 

Esra : « Aujourd’hui 95% de nos fournisseurs sont français. Notre volonté est de développer une offre locale et d’étoffer notre gamme de produits dans cette direction.

Actuellement nous avons des thés et tisanes de l’entreprise familiale drômoise Le Dauphin, les sacs à vrac de deux entrepreneuses lyonnaises Mamie Collette et Kufu, du linge et des accessoires pour bébé de l’Iséroise Arolle. »

zero waste grenoble

Quid du packaging ?

Carole : « Vous mettez le doigt sur le coeur de nos challenges : l’emballage ! Pour tout l’alimentaire, on propose plusieurs solutions : sachet en kraft et bocal en verre, pour l’instant. Avec notre crowdfunding, nous allons mettre en place un système d’emballages consignés, donc réutilisables. On a vraiment hâte de pouvoir faire du 100% zéro-déchet.

En ce qui concerne les autres produits, nous avons créé le concept des “emballages moches” 100% issus de récupération. Les commerçants de la vallée du Grésivaudan jouent le jeu et nous donnent leurs vieux cartons. C’est le cas de l’Echanson, à Crolles, qui nous donne des cartons à vin, très résistants. Pas d’inquiétudes si vos shampoings arrivent dans des cartons “veuve coquelicot”, ce n’est pas nous, promis ! »

Quelles sont vos adresses coup cœur à Grenoble ? 

Esra : « J’adore la cuisine asiatique, notamment vietnamienne et thaïlandaise. Mon restaurant coup de cœur est Chao Phraya, un petit resto familial rue de Condorcet, je valide tout leur menu !

Je fais mes courses sur le super site mescoursesenvrac.com pour la plupart, pour tout ce qui est frais, je privilégie le marché de l’Estacade.  Et j’aime beaucoup la boutique Marie & Hortense rue St-Jacques, une petite adresse avec des bijoux et des accessoires très très sympas. »

Carole : « Ils ne sont pas (encore?) zéro-déchet mais je ne pourrais pas me passer d’un petit tour au Cèdre, le restaurant libanais. Vous pourrez aussi me croiser au restaurant “Chez nous” qui propose une cuisine locale, de saison et originale. Petite mention pour l’option végétarienne proposée tous les midis.

Côté commerce, j’aime beaucoup le magasin Ekyog qui propose des vêtements en coton bio et surtout une idéologie loin de la fast-fashion. »

Les ateliers cosmétiques et zéro déchets

En plus de leur épicerie en ligne, Carole et Esra proposent également des ateliers cosmétiques et zéro déchets à Grenoble. Le prochain atelier aura lieu le 28 avril et sera dédié à la création d’une crème hydratante personnalisée, à base d’ingrédients naturels et bio. Si vous voulez consulter la liste de tous les ateliers c’est ici.

diy cosmétique grenoble

CONCOURS : GAGNEZ VOTRE PLACE POUR L’ATELIER !

Pour nous permettre de s’initier à l’art des cosmétiques maison, Carole et Esra offrent aux lectrices du blog une place pour leur prochain atelier ! Pour participer au concours, likez et partagez la page Fb de Mes Coures en Vrac et écrivez-nous dans les commentaires votre geste zéro déchet quotidien ou vos résolutions pour l’avenir 😉 Good Luck !!!

On ne peut que remercier les filles pour leur disponibilité et, surtout, pour faire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas ^^ Big Up Ladies ! Le résultat du concours sera donné dimanche sur la page Fb 😉

Mes Courses en Vrac
Page FB

Article publié le 27 mars 2018 par Noemi

Communicante, bruyante, passionnée et un poil déjantée, je ne peux que te remercier de nous lire et de partager avec nous une vision positive et créative de la vile de Grenoble et de ses talents <3
  • sarah 27 mars 2018, 9 09 29 03293

    Bonjour les filles!! alors moi pour limiter les déchets, j’ai mis en place une petite poubelle compost sur mon balcon! je réutilise ce compost pour mes plantes! De plus, lorsque j’ai des sachets plastiques je les réutilise pour en faire des sacs poubelles! Concernant la nourriture, lorsque j’ai des restes, par exemple un reste de ratatouille, j’en fait une tarte aux légumes! voilà <3

    Reply
    • Noemi Martinelli 12 avril 2018, 7 07 13 04134

      Félicitations Sarah, tu remportes le concours !! Merci de nous envoyer tes coordonnées complètes à lesmondaines@gmail.com 😉

      Reply
  • Nanou 27 mars 2018, 10 10 52 03523

    Bonjour ! Merci pour ce blog toujours intéressant à lire…Pour limiter les déchets chez nous c’est le compost, mais aussi un récupérateur d’eau de pluie ( pour arroser le jardin) et trois poules qui nous évitent le gaspillage alimentaire et qui nous fournissent des oeufs de qualité! On recycle aussi customise et transforme ce qui ne nous sert plus…Par ailleurs on a un petit potager , des herbes aromatiques, mais pas encore l’autonomie alimentaire totale ( on y travaille !). Car éviter les déchets c’est aussi être consomm’actrice pas acheter passivement mais de manière intelligente.

    Reply
  • Marion BBM 27 mars 2018, 18 06 56 03563

    Bonsoir, super ravie que ce site soit enfin visible de votre blog !

    en effet à ma petite échelle, j’essaie de contribuer à la réduction des déchets. Par exemple j’ai toujours sur moi un sac en tissu. Sinon pour tout ce qui est côté salle de bains (cotons démaquillants et même menstruations) je suis passée au réutilisable avec notamment la cup

    Reply
  • Pêche & Églantine 28 mars 2018, 5 05 32 03323

    C’est vraiment une très belle initiative ! Je suis très heureuse que ce genre de projets se développent dans notre jolie ville et je vais de suite faire un tour sur leur petite boutique et pourquoi pas en parler sur mon blog à mon tour pour les aider un peu !
    En tout cas merci pour cette belle découverte,
    Pêche
    https://pecheneglantine.fr

    Reply
  • Caroline 28 mars 2018, 6 06 56 03563

    Belle découverte, je ne connaissais pas. Chez moi on utilise des sacs en tissus, des bocaux en verre pour le vrac, et les filles se démaquillent avec des carrés lavables. je découpe les serviettes éponge déchirées et elles deviennent nos demak’up home made.

    Reply

Leave a Comment

Article précédent :