BIEN-ÊTRECENTRE VILLECOIFFEURS GRENOBLE

LE SALON DE SOPHIE : COIFFEUSES AUX MAINS D’ARGENT

By 1 juillet 2012 août 22nd, 2019 8 Comments

Sophie, c’est un peu comme Edouard aux mains d’argent. Tu crois qu’elle a des ciseaux à la place des mains. Quand elle s’est approchée de moi sans crier gare, je ne me suis pas doutée qu’une fraction de secondes plus tard, j’aurais perdu 6 cm de cheveux. J’ai eu peur. Mais en fait, j’aurais pas dû. Parce qu’elle sait ce qu’elle fait la petite Sophie!

Reprenons du début :

Prénom: Mary
Pédigrée des cheveux: brune tirant sur le châtain, le cheveu à tendance grasse, la pointe fourchue
Caractère : hyper anxieuse de sa tignasse, du genre si tu touches à mes centimètres j’te fais une double prise de karaté ceinture noire
Objectif de la séance coiffure : rafraîchir ma coupe pour l’été (traduction en langage Mary : me couper 1/2 cm) et illuminer ma couleur de jolis reflets dorés

Vous l’aurez compris, je ne suis pas trop l’amie des coiffeurs, même si j’aime bien me faire chouchouter. J’ai toujours la trouille qu’on me coupe trop les cheveux, de virer au roux quand je fais des mèches chocolat (version hiver) ou de me retrouver avec une couleur verdâtre au lieu de ravissantes mèches s’apparentant aux tons blé doré (façon Belle des champs). En plus de ça, je suis souvent déçue.

Sophie, elle, elle te met tout de suite à l’aise. Pas de chichis, on se dit tout sans complexe. Quand je lui ai expliqué que je voulais couper mes pointes, en écartant mon pouce et mon index comme pour dire « juste 1 cm », elle m’a regardée, sourire en coin, et m’a clairement fait comprendre qu’il faudrait couper un peu plus, genre 5 cm. Sinon, à quoi ça sert de venir chez le coiffeur? A côté de moi, une charmante mamie, qui attendait sagement son tour, m’a souri. Il n’en fallait pas plus : je rentrai mes griffes et me lovai confortablement au fond de mon siège.

C’est ce moment qu’a choisi Sophie pour venir à bout de mes 5 mois de maltraitance capillaire. Pas question de changer d’avis! Un coup par ci, un coup par là, et mes cheveux se retrouvent à joncher le sol, esseulés. Et finalement, c’est dans ces moments-là, où tu contemples d’un œil extérieur ce qui faisait partie de toi, que tu prends conscience que oui, ta chevelure ressemblait plus à de la paille qu’à une cascade soyeuse. Un coup de pinceau et un brushing plus tard, me voilà pas forcément transformée mais ravie de mon expérience avec Sophie! Vous nous l’aviez conseillée sur Facebook, et vous avez eu raison!

Salon de Sophie from Lesmondaines on Vimeo.

Mon bilan? Une jolie rencontre avec Sophie et la mamie d’à côté, une coupe naturelle qui me correspond tout à fait et des reflets subtils qui me donnent meilleure mine. Le tiercé gagnant!

Le Salon de Sophie
6 Rue Pierre Duclot
38000 Grenoble
Tél. 04 38 38 16 73

La plume de Mary
Les photos et la vidéo de Noemi
Article publié le 1er juillet 2012

8 Comments

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour continuer à nous lire et à soutenir Lesmondaines, rejoignez la communauté grenobloise !