Skip to main content
CHAMPIONNET BONNEDECO

La Dzungla, l’atelier-boutique de Miss is Mr

By 1 juillet 2022juillet 6th, 2022No Comments
Cela fait quelques années que nous suivons le parcours de Maeva Revellin, jeune artiste grenobloise qui réalise des illustrations à main levée, la dernière en date que nous avions immortalisée était lors de notre visite au musée Champollion. Aujourd’hui, elle ouvre un atelier-boutique au 3 Rue Lazare Carnot, en plein quartier Championnet. Rencontre avec cette personnalité grenobloise qui nous ouvre les portes de son nouvel espace de création et rencontre.

Peux-tu te présenter ?

Hello, moi c’est Maeva, plus « connue » sous mon nom d’artiste Miss is Mr. Vous avez dû voir passer quelques articles et collabs déjà avec les Mondaines ! Je suis artiste illustratrice et je crée notamment des fresques murales pour des bureaux ou des lieux de vie. J’adore donner vie à des projets artistiques et raconter des histoires par le biais du dessin. Après ces premières années de freelance, je continue d’expérimenter à travers les supports de dessin, l’écriture et l’image.

Quel est l’ADN du lieu la Dzungla ? Pourquoi un lieu physique ?

Après avoir travaillé depuis ma chambre au début de mon activité, puis dans un espace partagé entre créatifs, j’ai ressenti le besoin d’avoir mon propre lieu dédié à la création pour regrouper mon matériel de plus en plus encombrant et avoir l’espace d’élaborer de nouveaux projets, d’exposer mon travail et de laisser libre cours à mon imagination. Le hasard fait bien les choses et j’ai trouvé ce local quartier Championnet, j’ai pris ça comme un signe pour me lancer !

La Dzungla est avant tout un atelier d’artiste, dans lequel j’élabore mes projets artistiques, je travaille sur mes commandes et je prépare mes fresques. Avoir un tel lieu physique permet de travailler la matière mais également d’ouvrir au public ponctuellement avec des petites expositions ou événements, l’occasion de proposer des prints, de faire des collabs avec d’autres artistes et d’échanger autour d’un atelier ou simplement d’un café. L’idée était de créer un lieu où les idées fleurissent, les styles se mélangent et l’inspiration se balade – d’où son nom La Dzungla qui signifie « la jungle » en polonais.

Que trouve-t-on à la Dzungla ? Que peut-on y faire ?

Le lieu a déjà bien évolué depuis quelques mois. On y trouve mes dernières séries de dessins et impressions sous différents formats. Il y a aussi quelques collabs avec d’autres créateurs, par exemple des bobs et bananes en collab avec Hello Sunshine couture avec un tissu illustré par mes soins, le livre de voyage « Identiterre » écrit à quatre ou des tirages photos de Steph Guins sur lesquels j’ai dessiné des fleurs. L’idée est de renouveler le lieu et les projets exposés avec les saisons ! Puis régulièrement, on organise des petits concerts ou événements à thème pour ouvrir les portes au public.

Pourquoi avoir choisi le quartier Championnet ?

C’est le quartier dans lequel je vis depuis quelques années maintenant. C’est devenu une grande coloc pleine de vie que je sillonne en long et en large. Lorsque le local s’est présenté, j’ai tout de suite pensé que ce serait une belle opportunité pour dévoiler un peu plus de mon univers à quelques rues de chez moi. J’en suis ravie.

Quelles sont tes adresses fétiches du quartier ?

Je commence à avoir mes petites habitudes dans le quartier, forcément. Je vais prendre le café chez Régis juste en face du studio, au Café de la Place Championnet. Je trouve toujours des pépites dans ma librairie préférée : Les Modernes rue Lakanal, je ne peux jamais me tromper avec leur choix de romans graphiques et leur section féministe. Le soir, j’adore aller boire un petit verre de vin et partager une planche au Détour avec les copains. Pour m’évader, direction Le Club pour une séance ciné et pour manger, un petit stop à Tuk Tuk Gallery 🙂 Ah et les glaces de Crème Croquante, trèèès important !

Des actualités à annoncer ou un petit message à nous transmettre ?

Le studio va accueillir d’autres créatifs d’ici peu pour y travailler, nous pourrons donc y retrouver leur travail – il y aura de la photo, de la sérigraphie, etc. Il y a donc de beaux projets, de la vie et des petites expos qui verront le jour à la Dzungla, qui deviendra encore plus un lieu de vie entre créatifs. N’hésitez pas à suivre le compte Insta @la.dzungla pour suivre les dernières actus.

la Dzungla Grenoble

Si tu pouvais dédicacer l’une des tes phrases poétiques aux lectrices Lesmondaines…

Ma dernière série « Les Fleurs Sauvages » est une ode à notre nature brute, à nos désirs et à nos élans ! Alors je vous invite à chercher ce qui vous donne des ailes et l’espace pour être vous avec ces mots :
« C’est dans l’indicible légèreté que je parcours les désirs de ma liberté. »
Merci les Mondaines et à très vite pour de nouvelles couleurs !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3