Skip to main content
BOUTIQUESE-SHOP GRENOBLOISSLOW

Hiloé Design, quand la seconde main devient de premier choix

By 15 juin 2023No Comments

Le dessin, les matières, les couleurs, le sens du volume et des formes, Chloé conjugue ces différents savoirs au service d’un art : le design textile. Saisissant la brèche de l’upcycling, elle chine sur la toile comme sur le terrain pour trouver les dernières pépites. Grâce à ses huit années d’études dans les métiers d’art et du design cette designer de 32 ans sublime assises, luminaires et autres objets d’ameublement.

Chloé, designer textile aux mille savoirs 

Comme de nombreux artistes, c’est par le dessin que Chloé découvre sa sensibilité artistique. Elle dessine depuis toujours et baigne dans un environnement familial où les loisirs créatifs sont présents. Avec sa tante, elle découvre le point de croix et la broderie. Sa grand-mère, quant à elle, lui fait goûter aux joies de la couture. À 15 ans, elle maîtrise déjà les rudiments de Photoshop et aime mélanger les techniques.

Toutes ces savoir-faire intéressent Chloé, c’est pourquoi elle s’est orientée vers le design textile, qui permet de « travailler à la fois pour l’ameublement, le prêt-à-porter ou pour des cabinets de tendance ». Elle entame alors des études et parcourt la France et l’Europe pour parfaire son apprentissage.

Elle commence d’abord à Roubaix avec un BTS spécialisé autour du tissage. Puis, un passage par la case Erasmus en Espagne où elle travaille le bijou contemporain, en balayant de nombreuses techniques autour des nœuds. Déjà le fil de la création se tissait ! Elle enchaîne de nombreux stages, notamment chez la marque de prêt-à-porter haut de gamme, Catherine André, qui travaille principalement la maille.

Après trois tentatives, elle décroche le graal et entre à l’ENSCI, école nationale supérieure de création industrielle. Les places sont chères, seulement 10 élèves par promotion pour la section design textile. C’est une école ouverte 24 heures sur 24, très libre, qui permet à Chloé d’acquérir des compétences pointues et variées pour devenir designer textile. Ainsi, armée de son imaginaire, de son intuition et de ses acquis techniques, elle entame une carrière chez un industriel textile de la région qui travaille pour Hermès, l’un des derniers fabricants de soie.

Cependant, après huit ans d’études et cinq ans de vie professionnelle active, sa soif de création pousse la jeune femme à créer Hiloé. Une manière pour elle d’assouvir pleinement sa sensibilité artistique en toute liberté.

Hiloé Design, rien ne se perd, tout se transforme

En 2023, lorsque Chloé décide de tirer le fil de l’entreprenariat, elle choisit naturellement Grenoble, sa ville natale, pour y lancer sa propre entreprise. Fière de ses origines espagnoles, elle la nommera Hiloé Design – “Hilo” signifiant “fil” en espagnol et le “é” étant un clin d’œil à la terminaison de son prénom.

Pour cette créatrice, c’est à partir du fil que l’histoire commence. Des fils qu’elle tisse, qu’elle noue, qu’elle crochète, toutes ces techniques employées pour donner du volume et du style aux objets qu’elle chine. Chloé aime transformer l’existant, détourner et « faire avec » sont des concepts clés pour cette designer. Elle s’adapte aux formes qu’elle trouve et recherche toujours des outils pratiques pour faire des mini-séries. Avec sa panoplie de savoir-faire et sa vision d’artiste, elle aborde ainsi le monde de la décoration et du mobilier comme un terrain de jeu immense pour libérer ses idées et mettre en lumière ses valeurs.

Des objets uniques et haut de gamme : du recyclage au surcylage

Chloé a à cœur de créer des objets que l’on affectionne, uniques, qui durent dans le temps tout en respectant l’environnement. Elle a notamment recours au surcyclage, ou “upcycling”, une approche qui consiste à récupérer des matériaux ou des produits dont on n’a plus l’usage afin de les transformer en produits de qualité. Il s’agit d’un recyclage par le haut où l’on cherche à redonner pleinement sa noblesse à l’objet désiré.

Travaillant à mi-temps dans le milieu de l’industrie textile de luxe, Chloé a pleinement conscience qu’il y a largement matière à revaloriser les déchets de l’industrie ou les stocks dormants. Avec ses savoirs techniques et l’amour du travail minutieux, elle ré-embellit tout ce qu’elle chine. C’est une deuxième vie qui commence pour ces pièces qui se font objets design.

Hiloé Design
Prochaine exposition du 20 au 28 septembre 2023 au Grenoble Lab
Prix de vente : de 75 à 250 euros pour des objets uniques ou en petites séries

Retrouvez ses créations sur Etsy etInstagram

Un article réalisé en partenariat avec Grenoble Alpes Métropole

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3