#CHEZMOIBIEN-ÊTRESLOW

CURE DE SÉBUM, LOW-POO ET NO-POO : VERS DES SHAMPOINGS ZÉRO DÉCHET

By 24 avril 2020mai 2nd, 2020No Comments

Devenus hyper-tendances avec le confinement, la cure de sébum, le no-poo ou le low-poo sont-ils vraiment les alliés bien-être de nos cheveux ?

Notre rédactrice culinaire Céline Mennetrier et sa fille, Rose, âgée de 16 ans, se sont prêtées au jeu de la cure de sébum pendant 4 longues semaines. Quel est leur retour sur expérience ? Quelles solutions pour passer au shampoing zéro déchet ?

cure de sébumQu’est-ce que la cure de sébum ?

La cure de sébum est le nom savant pour désigner le fait d’arrêter de se laver les cheveux pendant une période donnée, en l’occurrence 1 mois.

Cette cure est censée réparer et rééquilibrer naturellement nos cheveux maltraités par trop de shampoings et de produits chimiques. Pourtant, le sébum est généralement l’ennemi de nos cheveux, que nous lavons pour nous en débarrasser…

L’objectif est donc, comme souvent, de laisser faire la nature, si bien faite. Si l’on s’en tient au programme, au bout d’un mois, nos cheveux retrouvent beauté perdue et brillance scintillante. Alors, retour sur cette expérience : Céline et Rose VS la cure de sébum.

Combien de temps la cure de sébum a-t-elle durée ?

« Nous avons tenu 4 longues semaines, mais la durée peut varier. L’objectif était que le sébum descende jusqu’aux pointes, pour nourrir la totalité des cheveux. »

À quelle fréquence laviez-vous vos cheveux avant la cure ?

Céline : 1 fois par semaine l’été et tous les 4 à 5 jours l’hiver.

Rose : 2 fois par semaine

Y a-t-il une routine capillaire durant la cure de sébum ?

« Oui. Il est conseillé de longuement brosser ses cheveux deux fois par jour, matin et soir, la tête penchée en avant, afin de bien répartir le sébum sur les longueurs et enlever l’excédent. »

Céline a utilisé une brosse à cheveux en poils de sanglier, qui semble être le nec plus ultra, alors que Rose s’est servie d’une brosse à cheveux classique.

Spécificité de la brosse : elle doit être lavée au savon après chaque utilisation.

La cure de sébum engendre-t-elle des démangeaisons ?

Céline : quelques démangeaisons au bout de 5 jours qui ont duré 3 à 4 jours.

Rose : quelques légères démangeaisons au bout de 10 jours pendant 2 à 3 jours.

Est-ce que l’effet cheveux gras/mouillés s’estompe au fil des jours ?

Rose : après les légères démangeaisons, elle a observé une régulation du sébum et un effet mouillé qui s’est progressivement estompé.

cure de sébumCéline : l’effet cheveux mouillés n’était pas flagrant, mais tout de même un peu présent au fil des semaines.

no-pooLe cuir chevelu sent-il plus fort que d’habitude ?

Céline : aucune mauvaise odeur

Rose : une odeur un peu plus forte que d’habitude

Avec quel type de shampoing avez-vous lavé vos cheveux au bout des 4 semaines ?

Céline a utilisé un shampooing sec trouvé chez la Bonne Pioche, et Rose, un shampoing doux bio.

Quel est le bilan de la cure de sébum ?

« Nous avons eu un très très grand plaisir de faire le premier shampoing. Nos cheveux étaient légers. Ils graissent beaucoup moins vite et nous avons fait notre deuxième shampoing une semaine après. »

Céline :  trouve ses cheveux moins fins, plus gainés. Elle continue de se brosser les cheveux dans tous les sens avec une brosse en poil de sanglier, qu’elle lave ensuite soigneusement tous les soirs.

Rose : a retrouvé des cheveux plus frisés qu’habituellement et brosse ses cheveux avec attention chaque jour également.

shampoing zéro déchetLa cure de sébum pour les hommes

Dans la famille Mennetrier, nous avons omis de vous parler de Sam, le pater familias. Il y a quelques années, nos chers amis avaient déjà essayé, sans trop de succès, la cure de sébum, sauf pour Sam qui depuis lave ses cheveux 2 fois par mois.

cure de sebum familialeDes cheveux jamais gras, toujours brillants, humidifiés pour mieux les coiffer le matin et qui sentent bon. Sam est sans doute le meilleur exemple des effets de la cure de sébum, qui peut changer notre routine capillaire à tout jamais, et avec succès.

Sommes-nous obligé-e-s de tenir 4 semaines ?

Si tenir 4 longues semaines sans vous laver les cheveux vous semble mission impossible, il est tout à fait possible de commencer par 3, 2, voire 1 semaine, si vous lavez vos cheveux tous les jours.

L’objectif est d’espacer ses shampoings pour laisser les cheveux se réguler d’eux-mêmes.

Quelles solutions naturelles pour se laver les cheveux sans shampoing ?

Qu’est-ce que le No-poo et Low-poo ?

Contraction de l’expression no-shampoo, le no-poo, et son voisin le low-poo, n’impliquent pas d’arrêter de se laver les cheveux mais de le faire moins souvent et avec des produits moins nocifs et agressifs.

Quelles solutions ? 

1/ L’après-shampoing

C’est Lorraine Massey, une coiffeuse américaine, qui est à l’origine du no-poo. Elle l’a conçu spécialement pour les cheveux bouclés.

Sur le même principe que l’huile démaquillante, la base détergente du shampoing est remplacée par une base grasse, de type après-shampoing, avec une base lavante plus douce et naturelle, de préférence. On ne lave plus qu’avec une noisette d’après-shampoing, le plus naturel possible.

2/ Les argiles

Verte, blanche, rouge ou Rhassoul, les argiles sont des produits naturels qui viennent absorber les impuretés sans agresser la peau. Elles s’adaptent à nos problématiques : on utilisera l’argile verte pour les cheveux gras, la blanche pour les peaux à problèmes (eczéma…), la rouge pour les peaux sensibles ou ternes.

Le Rhassoul convient aussi très bien aux cheveux fins et gras. Cette poudre marocaine vient gainer le cheveu et réguler l’excès de sébum.

3/Le bicarbonate et le vinaigre de cidre

Le combo bicarbonate rincé au vinaigre de cidre avec une goutte d’huile essentielle d’Ylang Ylang est assez fréquemment utilisé dans la transition vers le no-poo.

Le principe : utiliser du bicarbonate fin, mélangé à de l’eau avant d’être apposé sur le cuir chevelu. Le mélange ne mousse pas mais doit être appliqué avec soin, par de petits massages circulaires.

Le rinçage se fait au vinaigre, qui peut être lui-même rincé à l’eau, ou non. Le bicarbonate peut être assez agressif pour la peau. Il est donc à utiliser avec modération, ou en testant sur une petite surface du cuir chevelu avant de l’appliquer sur sa totalité.

4/ La fécule de pomme de terre ou de maïs

Utilisée comme shampoing sec, la fécule de pomme de terre ou de maïs s’applique sur les racines pour «éponger» l’excès de sébum.

Certains, en fonctions de leur cuir chevelu, vont y ajouter de l’argile, du Rassoul, des huiles essentielles ou du cacao en poudre.

5 / Les farines

Les farines de pois chiche et de seigle semblent également pouvoir s’utiliser en guise de shampoing, voire même leur conférer un volume effet wauuu.

On y incorpore de l’eau pour former une pâte à crêpes, que l’on vient ensuite appliquer sous la douche. On peut y ajouter du gel d’Aloe Vera pour son côté hydratant, car la farine peut avoir tendance à sécher vos cheveux.

6/ Les œufs

Utilisés en masque ou en shampoing, les vertus des œufs sur les cheveux ne sont plus à prouver. L’application des œufs sur notre cuir chevelu est censée réparer les pointes, éviter la perte de cheveux, redonner brillance et hydratation.

Battus en omelette, il suffit de les appliquer, de les laisser poser plus ou moins longtemps et de rincer à l’eau.

Des solutions plus ou moins exotiques existent pour se passer des shampoings: à nous de choisir celle qui convient le mieux à notre type de cheveux.

Où trouver brosse à cheveux et shampoing solide à Grenoble

La cure de sébum et les habitudes qui peuvent en découler vont dans la bonne direction. On fait des économies, on réduit nos déchets et on prend soin de nos cheveux avec des produits moins nocifs pour la santé et la planète.

cure no-pooMais où trouver les quelques produits nécessaires afin de commencer la transition vers des cheveux en bonne santé ?

La Bonne Pioche propose des shampoings solides  de chez Lamazula, zéro déchet et vegan, et de la marque IsaBulles, fabriquée à Sassenage. On pourra également trouver deux sortes de brosses à cheveux en bois naturel.

Nous le savons propose un shampoing solide Coco, Ricin et Ghassoul (ou Rhassoul).

Il y a fort à parier que les supermarchés bio proposent également des shampoings solides, tout comme Lush.

Et vous, avez-vous testé la cure de sébum pendant le confinement ? Racontez-nous en commentaire et donnez-nous vos astuces !

Cet article est écrit grâce au soutien de Grenoble Alpes Métropole <3

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Click to access the login or register cheese

Pour continuer à nous lire et soutenir la rédaction, inscrivez-vous !

 

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3

x Logo: Shield
Ce Site Est Protégé Par
Shield