Skip to main content
CULTURE & MUSÉESMONTAGNE & NATURESORTIRWEEK-END

Visiter Grenoble Alpes au fil de l’art urbain

By 20 juin 2023avril 11th, 2024No Comments

Musée à ciel ouvert - Grenoble

Grenoble Alpes, territoire renommé pour son riche patrimoine culturel, est parsemé d’oeuvre d’art nous invitant à explorer les liens profonds entre expression artistique et environnement urbain.
Aujourd’hui, nous partons ensemble à la découverte de quelques uns de ces trésors cachés. Suivez le guide !

Grenoble Alpes, au fil des œuvres monumentales

Premier arrêt, le Jardin Michallon. Situé tout près du musée de Grenoble, ce parc dévoile ses secrets à ceux qui cherchent l’art. Ici, vous pourrez admirer une variété de sculptures fascinantes. Parmi elles, « Orphée ». Cette majestueuse statue en bronze patiné créée par le sculpteur russe Ossip Zadkine capture l’essence de la mythologie grecque et invite les spectateurs à plonger dans le monde enchanteur de ces légendes.

Musée à ciel ouvert - Grenoble

Orphée d’Ossip Zadkine – Jardin Michallon

Ensuite, direction le Parc Paul-Mistral, réputé pour être l’un des poumons verts de Grenoble, où l’histoire olympique se mêle à des vestiges artistiques. Ce parc de 21 hectares est orné de sculptures monumentales émergeant de ses paysages luxuriants. En vous promenant le long de ses sentiers, vous pourrez tomber sur la sculpture abstraite faite de calcaire, « Petit Plaisir« , créée par Joseph Wiss, évoquant la Grèce antique. Une autre œuvre remarquable est « Mutants« , sculptée par l’artiste français Maxime Descombins et préfabriquée en béton avec des agrégats de granit rose. Ces sculptures ajoutent une touche d’élégance artistique au parc, invitant à la contemplation et à la réflexion.

Musée à ciel ouvert - Grenoble

Parc Paul Mistral : à gauche : Mutants, sculpté par Maxime Descombins à droite : Petit plaisir de Joseph WISS

On termine au campus de l’Université Grenoble Alpes. Situé dans la boucle sinueuse de l’Isère, à Saint-Martin-d’Hères, il abrite une magnifique collection de 75 œuvres d’art. Certaines font désormais partie intégrante du paysage urbain moderne de l’université, ornant ses allées et ses places. Parmi les pièces remarquables, « Hypnos« , une imposante statue en bronze de 2 mètres de hauteur, se dresse fièrement devant Sciences Po Grenoble, captivant les passants par sa présence puissante.

Musée à ciel ouvert - Grenoble

Hypnos de José Seguiri – Campus de Grenoble Alpes

À quelques pas de là se trouve la Place du Torrent, avec la fascinante installation éponyme placée en son centre. La rugosité de son béton orange contraste avec la transparence lisse du verre des bâtiments environnants, offrant une expérience sensorielle captivante.

Musée à ciel ouvert - Grenoble

Place du torrent, signée du collectif néerlandais Observatorium – Campus de Grenoble

Grenoble Alpes, capitale du street-art

L’art à Grenoble, c’est aussi le street-art. Chaque année depuis 2015, des artistes du monde entier se retrouvent pour le désormais célèbre Street Art Fest Grenoble Alpes.
Durant un mois, les murs de Grenoble et de ses communes partenaires se transforment en toiles prêtes à accueillir des œuvres à la puissance esthétique et scénaristique incomparable. En ce moment même et jusqu’au 2 juillet prochain, se déroule d’ailleurs la neuvième édition de ce festival haut en couleurs, dont vous pourrez retrouver la programmation ici

Parmi les nombreux lieux qui accueillent des fresques de street art, le quartier Championnet est un incontournable. C’est en son cœur, rue Génissieu, que vous trouverez la densité d’œuvres élaborées et exposées la plus élevée. Plongeant en enfance avec la poétique œuvre Traveler de l’artiste argentine Animalitoland, vous questionnerez les modèles de notre société avec l’anarchique pochoir Branded du street artiste français Goin. C’est également là que se trouve le local de l’association et galerie d’art Spacejunk, qui est à l’origine du Street Art Fest Grenoble Alpes, le plus grand d’Europe. 

« Traveler » de l’artiste Animalitoland – 34 rue Génissieu, Grenoble

À présent, direction la banlieue sud de Grenoble, à Saint-Martin-d’Hères. Il suffit de traverser cette commune de 38 000 âmes pour prendre conscience de ses couleurs, de son originalité et des messages qu’elle communique à travers ses nombreuses fresques artistiques. Saint-Martin-d’Hères vous invite à un spectacle visuel à ciel ouvert entre poésie et philosophie, où chaque œuvre, réalisée par des artistes locaux ou internationaux, raconte une histoire singulière.

Sollicités par les nombreux espaces verts qui ponctuent la ville, vous pourrez, par exemple, contempler le fruit de la fantastique collaboration entre l’artiste naturaliste Mantra et l’artiste Dulk, aux influences plus oniriques. Cette œuvre représente deux oiseaux aux styles surréalistes qui interpellent sur l’urgence climatique et cette nature parfois oubliée.

« Le dernier refuge » de Dulk & Mantra – 2 rue du Maréchal Foch, Saint Martin d’Hères

Fontaine est une ville d’expression artistique qui accueille de nombreuses créations urbaines remarquables témoignant de la vitalité et de la richesse de la scène artistique locale. Parmi les street artistes ayant réalisé des fresques murales, nous pouvons citer le collectif espagnol Reskat qui signe l’œuvre graphique Rivalité (voir photo street art Fontaine) représentant un paysage montagneux sur l’espace Nelson-Mandela, 30, rue de la Liberté.

Cette fresque magique se transforme en dragon fluorescent une fois la nuit tombée. Ville cosmopolite, Fontaine compte des œuvres évoquant la mixité sociale et d’autres qui illustrent l’environnement naturel de la ville. C’est le cas, par exemple, de la fresque La Fille du Drac, qui porte le nom de la rivière longeant la cité.

Envie d’être guidés dans votre découverte ? Grenoble Alpes Tourisme propose des visites guidées passionnantes pour les Grenoblois d’un jour ou de toujours !

 

Rien de mieux, pour s’immerger dans un univers créatif et surprenant, que de partir à la découverte du street art pontois. En déambulant dans les rues du Pont-de-Claix, vous serez surpris par les couleurs vibrantes, les formes audacieuses et les messages puissants qui émanent des œuvres de street art ornant les murs, les façades et les espaces publics. Transporté dans un monde où l’art et la vie se confondent, vous découvrirez que chaque coin de rue, ou presque, est une galerie d’art à ciel ouvert. 

La neuvième édition du Street-art Fest

De nouvelles œuvres sont aujourd’hui en train de voir le jour sur les différentes communes de Grenoble Alpes. Ici, le street artist néerlandais Jan Is The Man vient tout juste de terminer un sublime trompe l’œil, « Hidden kwowledge », visible depuis le Cours de la Libération, à l’angle de la rue Rochambeau, à Grenoble.

Street-art Fest Grenoble Alpes

Crédit photo Emilie Vigliotta

Ici, le muraliste globe-trotter originaire de Bruxelles, Spear, en pleine réalisation d’une œuvre sur la façade de la Résidence Ouest du Crous de Grenoble, bâtiment F au 107 rue des Taillés, à Saint-Martin-d’Hères.

Crédit photo Emilie Vigliotta

Alors, que vous soyez un habitant de Grenoble ou un visiteur de passage, ne manquez pas l’occasion de découvrir ce musée à ciel ouvert. Laissez-vous surprendre par les histoires sculptées dans le bronze et la pierre ou dessinées sur les murs. Grenoble vous invite à explorer, admirer et célébrer l’art sous toutes ses formes, dans un cadre naturel et urbain unique.

 

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3