Skip to main content
CULTURE

LE COLLECTIF FÉMININ ÉLECTRO SISTER ACT, SE FORMER POUR DEVENIR DJ

By 24 juin 2021juin 28th, 2021No Comments
L'équipe de Sister Act lors d'un shooting photos

©Jim Prunier photographie

Si vous faites un tour près de l’Ampérage ces prochaines semaines, vous entendrez sûrement quelques notes de musiques électroniques s’échapper des murs. 

Et pour cause, un groupe de six femmes se réuni tous les deux mois dans la salle de spectacle à l’occasion d’ateliers DJ. Ces passionnées, Alice Pierre, Marie Paoli, Laura Carre, Sarah Ignat et Johanna Morin, forment « Sister Act ». Un programme militant en faveur de la parité dans le milieu électronique.

Elles ont été castées en octobre 2020 par DJ Bernadette, de Move Ur Gambettes, un collectif dont l’objectif est la mise en avant de la scène musicale électronique féminine, et par le collectif Résonance en charge des soirées de l’Ampérage.

Sororité et bienveillance au coeur du programme

On l’a connu la nuit en Dj à Grenoble, sous l’étiquette de Dj Bernadette. Mais à travers Sister Act, c’est toute sa force militante que Chloé met en lumière.

Son idée est née d’un constat. « J’avais remarqué que mes amies avaient des freins pour prendre des cours de mix car elles ne se sentaient pas légitime » raconte-elle. De cet état de fait a vu le jour cette formation de Dj à Grenoble. Un programme au nom évocateur puisqu’il fait référence à la comédie musicale Sister Act qui se déroule dans un milieu de sororité.

Le souhait de Chloé ? Créer un cocon où l’entraide est au coeur des relations. Un environnement où, toute la sensibilité artistique, la motivation et la détermination est d’avantage recherchée plus que le degré d’expérience.

En instigatrice musicale, cette dernière mène ainsi d’une main de maître le petit groupe qu’elle accompagne avec beaucoup de bienveillance.

Sister Act lors d'un atelier

©Jim Prunier photographie

Cette formation Dj à Grenoble est dédiée aux femmes, mais le projet existe aussi à Paris, Marseille, Lyon ou Bordeaux. Toujours sous des formats engagés, les formations s’adressent tantôt aux personnes non binaires ou encore aux transgenre.

À chaque fois, elles sont liées à un partenaire local, comme Arty Farty à Lyon, l’association qui détient le lieu culturel Le Sucre. À Grenoble, Sister Act est en lien avec La Bobine, La Belle Electrique et bien sûr l’Ampérage.

Entre techniques de Mix et empowerment

Si dans la vie ces six femmes ont des profils classiques, étudiantes ou en activité, elles ont derrière les platines, un business plan, une détermination folle et un style bien défini.

Toutes viennent de la house, de la disco et de la techno « des profils qui se ressemblent et vont dans la même direction » explique Dj Bernadette.

Pourtant lors des cours, cette dernière insiste sur l’importance d’étudier différents genres. Seul critère, ils doivent appartenir au monde de la musique électronique.

Table de mixage lors d'un atelier Sister act

©Jim Prunier photographie

Lorsqu’en pratique les Dj en herbe étudient le signal sonore, électrique ou encore analogique, l’atelier sur vinyl, le CDJ (l’ensemble des platines CD à plat) , la MAO (musique assistée par ordinateur), en théorie elles abordent les notions d’empowerment, soit « d’autonomisation ».

Parce qu’être Dj ne se résume pas qu’à mixer derrière des platines, l’ambition est en effet de donner à ces femmes le plus de clefs possibles pour qu’elles soient entièrement autonomes et se produisent sur la scène locale. Cela passe par l’apprentissage de la communication, de l’administration ou encore du booking. 

La transmission comme point d’orgue

Il reste aujourd’hui cinq ateliers avant que le groupe ne termine son année. À la fin de leur formation, les Dj de Sister Act passeront le relai à une nouvelle team. Elles viendront leur transmettre ce qu’elles auront appris. « L’ambition est de créer une véritable communauté » assure Chloé.

Sister Act lors d'un atelier dj à Grenoble

©Jim Prunier photographie

Pour venir écouter le travail de la session 2021 de Sister Acts, rendez-vous vendredi 19 novembre à l’Ampérage. Une date à noter dans votre agenda des soirées clubbing ! ???? 

Si vous avez la fibre musicale et souhaitez rejoindre l’aventure, les nouvelles inscriptions pour seront ouvertes au mois d’octobre. Il suffira de joindre une mixtape ou une playlist pour définir votre univers musical ainsi et une lettre de motivation à sisteract.grenoble@gmail.com. La nouvelle session débutera en janvier 2022. Tous les niveaux sont acceptés ! 

Pour les découvrir :
La page soundcloud Move ur Gambettes
La page Instagram
La page Facebook

Laissez un commentaire

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3