1 STYLE 1 FILLEMODE VINTAGESLOW

UN STYLE, UNE FILLE #5 : ROCK ET SLOW FASHION AVEC CAMILLE

By 7 mai 2021No Comments
Un petit bout de temps que nous n’avions réalisé de portrait ‘Un style, une fille’…
Le contexte n’a pas aidé et puis il fallait trouver la perle rare…
Alors quand l’occasion s’est présentée avec Camille… nous n’avons pas hésité l’once d’une seconde.
Camille aka rebellevintage sur Insta, c’est un diamant de style à l’état brut ! Ce genre de nana sur qui on se retourne dans la rue, autant inspirante qu’intrigante, cette fille-là ne laisse personne indifférent, c’est certain.
UnstyleUnefille_3
Et au-delà de cette apparence ultra-soignée et méchamment lookée, il y a un sacré bout de femme. A la fois douce, bienveillante et déterminée, Camille a su tirer son épingle du jeu que ce soit sur Insta et dans sa manière de consommer. Du vintage, du ‘second hand’ et des inspis punk, rock’n roll et pin’up. Vous mixez et dosez le tout avec goût et saupoudrez d’un brin d’affirmation de soi… Unstyleunefille_Camille…Vous obtenez une nana stylée à souhait, qui s’assume à 2000%. Et ça, ça fait un bien fou. Parce qu’on s’en balance des cases, parce qu’il est important de pouvoir affirmer qui l’on est et dévoiler sa créativité de par son apparence. La mode est clairement un jeu mais aussi et surtout un moyen puissant et sexy de s’exprimer. Alors usons et abusons de ces artifices… qui ne le sont pas tant que ça au final.

Présentation de notre icône du jour donc.

Camille a 30 ans et est d’origine corse et espagnole, rien que ça.. Cette passionnée de mode, est à la fois community manager freelance depuis deux ans (Socialmedialogie) et créatrice de contenus pour son propre compte Instagram.Unstyleunefille_Camille

C’est depuis son année à Londres (tiens comme c’est étonnant ;)) que Camille a opéré un virage sur sa vision de la mode. Elle a travaillé en tant que CM (Community Manager) pour un e-shop de marques de luxe à prix outlet : Alexander Mc Queen, Moschino, Chloé, Valentino et pleins d’autres…
Invitée à des FashionWeeks complètement folles, elle n’a jamais vu autant de personnes avec des styles aussi différents et audacieux que là-bas. « Les anglais sont énormément dans le partage et ne sont pas dans le jugement… Puis c’était tellement LA ville pour moi avec le rock & la punk culture. J’étais vraiment dans mon élément. Je ne me suis jamais sentie aussi libre et moi-même qu’en étant là-bas.
Et ça, ça était un vrai déclic et une révélation : oser être soi-même, affirmer son style malgré le regard des autres. »
Puis retour en France en 2013 et l’envie de partager cette passion et ses inspirations… Naissance du compte Instagram qui frôle aujourd’hui les 70K d’abonnés (beaucoup de followers à l’étranger et notamment aux Etats-Unis).Unstyleunefille_Camille
« Ce que j’aime dans le vintage, c’est que ça raconte une histoire et il y a quelque chose de magique. Je crois que c’est aussi mon côté nostalgique qui m’a toujours attiré vers ça. »

Et l’interview de Camille, pour en savoir encore plus…

1/ Quelles sont tes inspirations, tes muses, tes idoles… ?

Brigitte Bardot, Marilyn Monroe, Jane Birkin, Sophia Loren, Kate Moss, Dita Von Teese, Sophia Amoruso, Sammi Jefcoate…Unstyleunefille_Camille

2/ Parle-nous de ton e-shop, le principe, l’adresse. Et pourquoi ?

Mon e-shop, rebellevintageshop, c’est un peu la suite logique de mon compte Instagram @rebellevintage. Je propose une sélection de pièces vintage la plupart made in France propre à mon style rock & pin up : t-shirts rock, foulards, tops, jupes, robes, vestes en cuir, vestes en jean…Unstyleunefille_Camille
L’idée de la création de cet e-shop est venue car beaucoup de filles me demandaient où je trouvais telle ou telle pièce. J’ai compris qu’il y avait une vraie demande et je me suis lancée. Je trouve ça cool de « promouvoir » le vintage à mon échelle.

3/ Te considères-tu comme une influenceuse ?

Non pas du tout, je déteste ce mot. Pour moi dans le terme « influenceuse », il y a quelque chose qui me dérange. Je suis entière et je partage ce qu’il me plait quand je veux, je ne veux pas subir la pression constante de l’algorithme d’Instagram. En fait, j’ai horreur qu’on me colle une étiquette. Je suis juste une fille qui partage ses looks et son lifestyle au quotidien. C’est cool qu’il y ait autant d’engouement sur mon compte, si ça peut aider ou inspirer des personnes et apporter un autre regard sur la mode, c’est l’essentiel !

4/ Slow fashion : qu’est ce que cela représente pour toi ?

Énormément ! J’ai commencé  à m’habiller avec des pièces vintage à la fin de mon adolescence, mais mon style s’est encore plus affirmé depuis ces dernières années. J’avais à coeur de changer mon mode de consommation et la manière de m’habiller. La plupart des choses que j’ai découvert comme l’univers caché de la fast-fashion ont renforcé ma conviction de me tourner vers le vintage. Aujourd’hui 80% de mon dressing est vintage ou de seconde main.
Ce que j’aime aussi dans le vintage c’est que ce sont des pièces de qualité et qui durent dans le temps. Je pense sincèrement qu’il faut revoir sa façon de consommer la fast fashion pour préserver notre belle planète mais aussi pour l’humain (pour une économie locale et plus solidaire). Et puis je trouve ça cool d’être habillé de façon « unique » et de briser les codes !
Unstyleunefille_Camille

Et puis Grenoble dans tout ça… Petit focus sur Camille et sa vie dans la Capitale des Alpes !

-Un dimanche ensoleillé à Grenoble, tu fais quoi ?

Je vais faire mes courses au marché de l’Estacade, me balader dans les rues de Grenoble ou faire une promenade ou une randonnée dans le coin (Les 7 Laux).

-Tes bonnes adresses grenobloises déco, mode et food ?

>Mode : La Remise, Mad Vintage, Le Fil Rouge.
>Food : Le Bombay, Chao Phraya, Le Poppa, SacreBleu, Fantin Latour, Pizzica, Gustavo, Le Seven, Quartier Gabriel, La Mercerie, Le Jardin du Thé, Les Alpages, La Mesa.

-Une amie vient passer une journée à Grenoble : que lui fais-tu découvrir ?

Les bulles du téléphérique et la Bastille, un classique incontournable ! Le marché de l’Estacade, les quais St Laurent, le Quartier des Antiquaires, le Quartier Championnet, les Jardins de Ville, les fresques du Grenoble Street Art Festival.
En dehors : le Château de Vizille, Musée de la Grande Chartreuse, Passerelle du lac de Monteynard.

-Si tu n’étais pas à Grenoble d’ailleurs… où serais-tu ?

À Londres ou à Barcelone. Ou peut-être ailleurs… 😉Unstyleunefille_Camille

Merci Camille. Pour ton accueil, ta gentillesse et pour la chouette playlist durant le shooting 😉

Pour retrouver Camille, c’est par ici :
-Son compte Instagram : ici.
-E-shop de Camille : ici.
-Le site Internet professionnel : ici.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3