CULTUREQUAIS DE L ISEREVISITER GRENOBLE

MUSÉE DAUPHINOIS : DES EXPOSITIONS AU SOMMET

By 13 novembre 2019 No Comments

Rose Valland expo GrenobleContemplant la ville à ses pieds, le couvent Sainte-Marie d’en-Haut est indissociable du paysage grenoblois. Pourtant, on oublie souvent la richesse des collections exposées au sein du Musée dauphinois. On vous emmène à sa découverte aujourd’hui.

Grenoble Expositions CultureMusée Dauphinois, une histoire de plusieurs siècles

Installé sur les pentes de la Bastille à la faveur des Jeux Olympiques de 1968, le musée a été fondé au départ à Sainte-Marie d’en-Bas en 1906. Musée ethnographique, historique et de société, il met en valeur la vie en montagne, dans les Alpes dauphinoises ou ailleurs.

Le couvent dans lequel il s’installe est une vénérable institution. Sa première pierre a été posée il y a quatre cents ans, en 1619. C’est en 1621 que s’installent ses premières occupantes, les nonnes de l’ordre de la Visitation fondé par Saint François de Sales et Sainte Jeanne de Chantal quelques années plus tôt.

Elles sont remplacées au 18e siècle par les dames du Sacré Cœur, puis par les Ursulines. Au 20e siècle, ce sont l’armée puis des familles italiennes immigrées qui prennent leurs quartiers, avant de laisser la place finalement au Musée dauphinois.

Musée Dauphinois Femme Résistante MondainesDes expositions pour découvrir…

Aujourd’hui, cet espace de culture et de curiosité se partage en plusieurs expositions, permanentes et temporaires. Toute l’année, vous pouvez retrouver Gens de l’Alpe et Le rêve blanc qui vous donnent à découvrir la vie en montagne au 19e siècle et la grande histoire du ski dans les Alpes.

Les expositions temporaires nous emmènent souvent hors des sentiers battus, c’est le cas actuellement avec :

  • L’ivresse des sommets29 mars 2019 au 29 juin 2020 : vous êtes invités à découvrir les spiritueux montagnards, cœur des célébrations et des repas dans notre région. De la Chartreuse au Génépi, une incroyable histoire dépassant les frontières de notre Dauphiné.
  • Rose Valland, en quête de l’art spolié5 novembre 2019 au 27 avril 2020 : née à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs, Rose est une passionnée d’art dès son plus jeune âge.Talentueuse, elle obtient un poste bénévole au Jeu de Paume à Paris, lieu d’exposition qui devient en 1940 le dépôt principal des œuvres spoliées par les nazis aux familles juives et aux collectivités publiques.

    Elle effectue des relevés extrêmement précis qui permettront après la guerre de tracer toutes ces œuvres, un travail toujours en cours aujourd’hui. Souvent oubliée ou du moins reléguée au rôle de figurante (comme dans le film Monument Men), cette exposition lui redonne enfin la place qu’elle mérite, celle d’une résistante admirable et courageuse.

 

Musée dauphinois
Gratuit comme tous les musées départementaux.
Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf le mardi, jusqu’à 19h les samedis et dimanches.
30 Rue Maurice Gignoux, 38031 Grenoble04 57 58 89 01
SiteFacebookInstagram

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Click to access the login or register cheese
Pour continuer à nous lire et à soutenir Lesmondaines, rejoignez la communauté grenobloise !
x Logo: Shield
Ce Site Est Protégé Par
Shield