Skip to main content
À LA MAISONGREEN DIYSLOW

8 ASTUCES 100% RÉCUP’ POUR JARDINER SANS GASPILLER

By 29 juin 2021No Comments

jardin anti gaspi

En extérieur ou intérieur, le jardinage s’avère être une activité à la fois reposante et stimulante, à faire seul ou en famille. Observer la nature à l’œuvre, s’émerveiller devant sa beauté, son développement, prendre le temps d’admirer ses différents cycles de vie, et déguster avec satisfaction sa propre récolte, autant de raisons qui nous poussent à nous (re)mettre au jardinage.

À l’heure où l’on s’attache à consommer différemment et à réduire nos déchets, voici quelques astuces déjà adoptées par nos grands-mères, pour jardiner avec ce que l’on a sous la main !

Des plantes 100% récup’

L’avocat 

Le noyau d’un avocat peut nous permettre d’obtenir une très jolie plante d’intérieur, et qui plus est à moindre coût ! Pour faire pousser un avocatier, choisissez un avocat de préférence bio. Ouvrez le fruit avec un couteau et prélevez le noyau en faisant bien attention à ne pas l’abimer. Plantez ensuite 3 cure-dents de part et d’autre du noyau. Enfin, déposez-le dans un petit verre que vous aurez préalablement rempli d’eau, de manière à immerger le premier tiers du noyau.

jardin anti gaspi

Au bout de quelques semaines, celui-ci va se fissurer pour laisser la place aux racines de se développer. Une tige apparaitra alors, formant une jolie plante d’intérieur. Vous pourrez ensuite le mettre en terre, dans un pot dont le fond aura été recouvert de billes d’argile.

Les légumes qui repoussent tout seuls 

La laitue, le poireau, l’oignon, le fenouil, l’ail ou encore le céleri font partie de ces légumes qui repoussent tout seuls. Ici, rien ne se perd ; on réutilise les restes, pour les cultiver à nouveau. Une astuce facile, économique et 100 % récup’, qui demandera néanmoins parfois un peu de patience.

Pour leur donner une nouvelle vie, rien de plus simple ! Coupez la base du légume et placez-là dans un récipient avec un peu d’eau, de préférence au soleil. Au bout de quelques jours, vous verrez apparaitre de nouvelles pousses et racines. Vous pourrez ensuite le mettre en terre, dans votre jardin ou dans un petit pot et observer ce nouveau cycle de vie.

Les aromates 

Menthe, romarin, thym, basilic… les herbes aromatiques, on en raffole ! Pour agrémenter nos plats, nos salades ou encore nos cocktails, elles s’imposent comme des incontournables dans nos jardins.

jardin anti gaspi

Pour cultiver vos aromates préférés à l’infini, prélevez quelques tiges d’une plante afin de lui permettre de se multiplier. Sélectionnez des tiges saines de 10 centimètre minimum et supprimez les deux-tiers des feuilles inférieures. Placez-les ensuite dans un verre rempli d’eau et attendez plusieurs semaines que de nouvelles racines apparaissent. À ce moment-là, vous pourrez les remettre en terre et observer la repousse.

Le gingembre et le curcuma 

Le gingembre et le curcuma se régénèrent également tout seuls. Lorsque ceux-ci commencent à germer, pourquoi ne pas en profiter pour leur offrir une seconde vie ? Une fois plantés en terre, avec un arrosage régulier et un peu de patience, ceux-ci nous permettront d’obtenir de jolies plantes pour agrémenter notre intérieur

Reproduire ses propres graines 

Enfin, il est possible de produire ses propres graines à partir de ce que l’on a déjà ! Une astuce, largement utilisée par nos grands-parents, facile mais aussi très économique. Pour cela, il suffira de prélever les graines formées sur la plante lorsque celle-ci aura séchée, généralement à la fin de l’été. Il faudra ensuite conserver les graines au sec jusqu’à l’année d’après, en pensant bien à les identifier par leur variété, ainsi qu’en indiquant leur date de récolte.

Pour le basilic par exemple, laissez les fleurs se former puis, lorsque les tiges ont complètement séché, coupez-les. Vous pourrez ensuite prélever les graines pour les replanter l’année d’après !

Le procédé est le même pour le persil. Une fois les ombrelles coupées bien sèches, détachez les graines en les tapotant au-dessus d’un récipient ou en les frottant entre vos mains. Une belle manière d’observer le cycle de la vie de ces aromates qu’on aime tant.

Booster nos plantes à partir de nos déchets

Nos plantes sont des êtres vivants, qui demandent une attention particulière : un environnement sain, un arrosage adéquat ou encore une bonne nutrition. Pour cela, voici 3 engrais naturels parmi tant d’autres, meilleurs pour nos jardins d’intérieur ou d’extérieur, notre santé et notre planète, à récupérer parmi nos déchets.

Le marc de café 

Le marc de café, très connu pour ses multiples bienfaits, s’avère être un excellent engrais pour nos plantes On pourra le mettre directement au pied de nos végétaux pour les nourrir et les fortifier ou l’utiliser en guise de terreau en l’incorporant à la terre. Il permettra également d’éloigner les petits nuisibles, tels que les limaces, les fourmis ou encore les pucerons. Un allié de qualité pour tous les amoureux de jardinage.

Le lombricompost

Nous vous parlions du lombricompost lors de notre retour sur expérience il y a quelques mois. Le lombrithé, ce liquide riche en nutriments aura de nombreux bienfaits pour nos végétaux. Dilué avec de l’eau, vous pourrez ensuite le pulvériser sur vos plantes, ou l’utiliser pour votre arrosage. Le compost récolté, quant à lui, pourra être utilisé comme une sorte de terreau ultra-fertile et venir nourrir les plantes d’intérieur comme d’extérieur une fois mélangé à la terre de base.

Les peaux de bananes 

Si vous consommez des bananes bio, ne jetez plus leurs peaux ! Celles-ci s’avèrent être d’excellents engrais naturels pour nos végétaux. Dotées de précieux éléments nutritifs, elles favoriseront leur floraison. Elles pourront être découpées en morceaux et déposées simplement aux pieds de nos plantes pour booster leur croissance ou être mise en macération dans de l’eau pendant quelques jours avant de servir pour l’arrosage. Utilisées également pour nettoyer nos plantes, frotter les feuilles avec la face intérieur des peaux de banane permettra de les dépoussiérer et de les faire briller.

N’oublions pas que pour arroser nos plantes, nous pouvons récupérer l’eau de pluie, ou encore réutiliser l’eau de cuisson qui, une fois refroidie sera, elle aussi, d’une grande richesse pour nos plantes. Il ne reste plus qu’à expérimenter, et observer le travail de notre belle nature !

Et vous quelles sont vos astuces de jardinage 100% récup et anti-gaspi ?

N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences sur Instagram en mentionnant @les_mondaines ou en utilisant le #grenoblelovers !

Pour aller plus loin :

Cet article est écrit grâce au soutien de Grenoble Alpes Métropole <3

Laissez un commentaire

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3