#PLUS

QUEL IMPACT DU CORONAVIRUS SUR L’EAU DE LA MÉTROPOLE ?

By 27 mars 2020août 29th, 2020No Comments

Avec l’arrivée du confinement, il y a des habitudes que nous avons totalement abandonnées, comme par exemple prendre notre voiture pour aller travailler ou sortir boire un verre entre amis.

En contrepartie, il y a de nouveaux gestes que nous avons adoptés comme celui de se laver les mains 20 fois par jour, de javelliser notre appartement du sol au plafond (ou d’acheter des stocks entiers de papier toilette).

Nous sommes devenus, par la force des choses, très portés sur l’hygiène de notre habitat. Notre consommation en eau courante a donc peut-être augmentée en conséquence.

Nous avons alors voulu savoir s’il y aurait un impact de cette consommation inhabituelle domestique sur le réseau des eaux de la Métro.

Belvédère du SabotQuel impact du Coronavirus sur l’eau de la Métropole ? 

Nicolas Perrin, directeur adjoint de la régie de l’eau potable, nous a rassurés. La capacité métropolitaine à approvisionner ses habitants en eau courante potable durant la crise du Coronavirus est incontestable. La ressource est abondante et notre réseau pourra faire face sans sourciller.

En ces temps troublés, où notre niveau de stress atteint déjà son paroxysme, savoir que l’on ne sera pas privé d’eau potable dans les prochains jours, est rassurant.

Par ailleurs, pour pallier aux urgences et aux demandes courantes, le service de l’eau assure une permanence composée de 9 agents. Une équipe qui tourne chaque semaine pour garantir un roulement des personnes exposées au virus, sur le terrain.

Toutes les équipes sont également mobilisées en back-office pour assurer la continuité de service nécessaire aux besoins des habitants de la Métro.

Nicolas Perrin nous rappelle également que l’eau, dont la journée mondiale était le 22 mars dernier, est l’un de nos biens les plus précieux et que c’est précisément grâce à l’eau que nous pouvons nous laver les mains et ainsi nous protéger du virus.

Quelques chiffres sur la consommation d’eau potable

Pour vous donner un ordre d’idée de notre consommation courante, aujourd’hui en France, nous consommons 150 litres d’eau par jour et par personne. Cela semble colossal au regard des 650 millions de personnes qui n’ont pas accès à l’eau courante dans le monde.

Pour comparer, en Inde, la consommation va de 57 à 160 litres par jour et par personne, selon le niveau de richesse. En Côte d’Ivoire, la moyenne est de 72 litres par jour. Aux Etats Unis, la moyenne oscille autour des 400 litres par personne… Au royaume de l’eau, les inégalités sont malheureusement la norme.

Pourtant selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), 30 litres d’eau suffisent pour survivre et 50 litres par jour sont amplement suffisants pour garantir notre confort. Concrètement, cela reviendrait à diviser notre consommation par 3. Compliqué ? Nous allons voir que cela ne l’est pas, bien au contraire !

Peut-être aimeriez-vous connaître votre niveau de consommation ? Les Eaux de Grenoble Alpes proposent justement un petit outil pour nous tester.

Je teste ma consommation d’eau

economiser de l'eauDe l’eau en abondance, mais à préserver

Nous l’avons compris, aujourd’hui, notre accès à l’eau potable n’est pas en danger, mais nous éveiller sur les enjeux de la consommation de l’eau potable est néanmoins fondamental.

En parler maintenant a évidemment tout son sens, lorsque l’on sait que cette crise sanitaire n’est pas sans lien avec la mondialisation et la crise écologique.

Peut-être que ce moment si particulier sera l’occasion pour se questionner sur nos habitudes et de modifier notre façon de consommer cette ressource vitale. Si vous avez envie de mettre la main à la pâte, vous pouvez retrouver notre article sur les 10 astuces pour économiser l’eau au quotidien, en appartement.

C’est cela une société. Même si l’on se dit individualiste, personne n’est une île. Chacun est acteur du changement. Chacun est relié aux autres, dans une toile complexe d’interdépendances.

Agents du services de l’eau, éboueurs, postiers, instituteurs réquisitionnés, pompiers, brancardiers, agents de police et gendarmes, caissiers, livreurs, conducteurs de bus, employés des pompes funèbres, agriculteurs, boulangers… et soignants, en première ligne.

Nous en profitons, tout naturellement, pour remercier ces personnes de l’ombre qui assurent notre sécurité et notre bien-être.

Plus de ressources sur l’eau de la Métro ici.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Click to access the login or register cheese

Pour continuer à nous lire et soutenir la rédaction, inscrivez-vous !

 

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3

N'en perdez pas une miette !

Rejoignez la communauté en vous inscrivant à la news Lesmondaines

Minute Papillon ! Un Email vient de vous être envoyé pour VALIDER votre inscription <3

x Logo: Shield Security
Ce Site Est Protégé Par
Shield Security