AFTER WORKBAR/RESTOET AILLEURS

LE FERGUS : GUINGUETTE CHAMPÊTRE AU BORD DE L’ISÈRE

By 1 juillet 2019 septembre 1st, 2019 No Comments

Niché dans un écrin de verdure au bord de l’Isère, le Fergus, guinguette champêtre, nous a agréablement surprises.

Dans ce lieu récemment rénové, tout raconte une histoire, depuis le nom de l’établissement jusqu’au parcours de trois amis d’enfance réunis autour de ce projet, en passant par l’inspiration des plats proposés. Alors en avant pour le story telling sous le titre « Trois hommes et un goût fin » !

Le Fergus Grenoble, une histoire d’amitié

Le Fergus est né d’une passion commune entre Benjamin, Jean-Baptiste et Yann, trois amis d’enfance unis depuis toujours par leur amour de la bonne chère et des bons moments qui l’accompagne.

Petit flashback : il y a 20 ans, ces trois amis, dont deux de Gap et un de Grenoble, prennent des chemins différents… tout en restant en lien. L’un d’eux part vivre au Canada, un autre entreprend le tour du monde et le dernier découvre l’Australie.

Arrêt sur image : il y a 4 ans ils se retrouvent pour fomenter un projet de restaurant. Yann reprend des études à l’IAE en gestion d’entreprise, et tous trois se mettent à la recherche d’un lieu.

Un an plus tard, les voilà à La Tronche, face à un local désaffecté, ancienne pizzeria devenue jungle. Un espace de vie de 800m2 à l’abandon…

Après plusieurs mois de travaux et de démolition, 80 tonnes de déchets évacués par ces messieurs eux-mêmes (cerise sur le gâteau : 70% du bois extérieur sera recyclé !), ils choisissent un maître d’œuvre pour la décoration intérieure autour de trois tendances (décidément, le chiffre 3 revient toujours !) : pierre, fer et bois. Seule consigne : une atmosphère à la fois cosy et moderne.

Un voyage des sens

En juin 2018, tout est prêt pour l’ouverture du Fergus. Mais reprenons quelques instants notre machine à remonter le temps. En 1789, la paroisse de Saint-Ferjus est transformée en commune et prend le nom de La Tronche. Vous nous suivez ?

À présent voyageons un peu comme nos trois amis : le mot Fergus, d’origine irlando-écossaise, signifie « le choix de l’homme ». Ce mot rime avec « black angus » (la rolls royce des viandes). Prenez ces petites tranches d’histoires, nappez-les à la sauce Benjamin, JB et Yann et le Fergus est né !

Nos trois compères, compétents et complémentaires comme vous l’aurez compris, tiennent un établissement à leur image, où les plats s’inspirent de leur goût d’ailleurs… En témoignent les galettes indiennes, le « papad » (dip libanais), les mets d’influence asiatique.

Leur crédo : faire simple et bon, avec des assemblages uniques pour le bonheur de nos papilles ! Bref se faire plaisir et nous surprendre. Cet été, ils ont revisité leur carte pour passer en mode « grignotages ».

L’ancien four à pizza s’est transformé en paillotte et l’esprit jardin est partout : dans les chaises en bois, la tonnelle, les photophores, les ardoises de charcuterie, le rosé bien frais…

fergus-guinguette-grenoble

Ne cherchez pas plus loin : le bonheur est là tout près, au bord de l’Isère.

Le Fergus
6, Quai Yermoloff
38700 La Tronche

Tel : 04 76 42 50 08 (pour réserver, utiliser le téléphone et non le site internet)
Réservation obligatoire au-delà de 10 personnes
Site internet : http://www.fergus.fr/
Page Facebook : Le Fergus

Mots de Nathalie Maraninchi, clichés d’Elsa Lombard

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour continuer à nous lire et à soutenir Lesmondaines, rejoignez la communauté grenobloise !