≡ Menu

DSCF3129Vous commencez à connaître mon appétit prononcé pour les assiettes bien affûtées. Des bouis-bouis, aux tables oubliées ou encore nouveaux QG de quartier, je me régale à dénicher les endroits où bien manger à Grenoble. Le summum gastronomique est atteint lorsque j’ai plaisir à être surprise. Défi relevé pour Francochine, élu meilleur traiteur asiatique de Grenoble par mon palais !

Adresse recommandée par une as de la fourchette comme moi, je me rends à Francochine les yeux fermés. Deuxième bon point à l’arrivée, je suis reçue par Morgane, qui nous a longtemps ravitaillé en plats franco-asiatique de qualité au salon de thé-friperie le Lys Noir.
Au Francochine, elle navigue entre le coin épicerie fine et les casseroles en arrière cuisine pour nous servir de délicieuses bouchées.
A la tête de l’entreprise, Tony Phan, ex ingénieur ayant repris l’affaire familiale il y a 2 ans, perdure la tradition du bien manger en transmettant ses recettes dans le plus grand secret. A ses côtés, une armada de 4 cuisinières mène les fourneaux à la baguette : elles cisaillent, détaillent, garnissent et cuisent sans relâche les savoureux mets présentés pour assurer plusieurs fournées dans la journée. De l’ultra-frais servi livré ou à emporter.

Guidée par les conseils de Morgane et avec l’envie dévorante de tout manger, je prends donc de quoi dîner dans l’idée d’un tête à tête improvisé.

DSCF3087

En entrée, ce sera nem poulet citronnelle pour lui, et nem végétarien pour moi.
A partager : les nems Francochine, et le rouleau de printemps, la spécialité de la maison.

DSCF3175

Pourtant loin d’être fan de friture, j’ai découvert une autre façon d’apprécier le nem; une pâte de riz moins grasse, une farce plus fournie en herbes fraiches et en épices, et pour les versions non veggie, une viande généreuse et juteuse.

DSCF3163

Petit aparté sur le nem Francochine ; ré-interprétation du bouchon réunionnais, ce nem « création » est réalisé à partir de porc mijoté, citron combava (petit citron vert originaire d’Indonésie), de gingembre et d’herbes fraiches. Il ne comporte pas de légume contrairement à la recette de nem traditionnelle. A goûter en priorité !

Pour le plat de résistance… on poursuit avec un porc au caramel pour monsieur, et un poulet curry pour madame.

DSCF3140

DSCF3111Moi qui pensais avoir choisi deux classiques, j’en reste bouche bée ! Plutôt habituée à retrouver le curry dans la cuisine indienne, je me suis surprise à le redécouvrir à la sauce vietnamienne. Un bouillon plus clair et plus doux en épices que la version indienne, pour une viande toujours ultra tendre même réchauffée. Mais quel est donc ce secret ?

Et puisqu’on compte sur Francochine pour avoir toujours de bonnes idées, le traiteur asiatique s’est affilié au service de livraison en deux roues Deliveroo, pour commander sans effort depuis son canapé. Sinon, courez vite à la boutique rue Lesdiguières, pour un face à face nems samoussa riz cantonnais que vous n’êtes pas prêt d’oublier!

Traiteur Francochine
A emporter : 8 rue Lesdiguières 38 000 Grenoble.
Ouvert non stop du lundi au vendredi, de 9h30 à 20h. Le samedi de 9h30 à 19h30.
– Sur commande : 04 76 87 55 17 ou sur  Deliveroo

Page Facebook Francochine
Site Internet : https://francochine-grenoble.com/

Article publié par Julie le 21 février 2017

Ma passion ? la découverte d’endroits nouveaux qui créeront la surprise… Foodista, fan de déco, et shoppeuse dans l’âme, j’aime les adresses de caractère qui ont une histoire à raconter & du bonheur à partager.

Leave a Comment

Article précédent :