≡ Menu
UN STYLE, UNE FILLE #4 post image

Cela faisait un bout de temps que je ne m’étais pas faufilée dans l’intérieur d’une grenobloise qui a du style… Partagée entre le fait de savoir si ce type d’article vous intéresse/plaît et les opportunités de trouver des Grenobloises prêtes à jouer le jeu. Avec Naïma, la prise de rendez-vous fut très simple et très rapide.

un style une fille par les mondainesun style une fille par les mondaines

un style ne fille par les mondaines

Jezabel… le chat star de Boule Coco

Elle, comme moi, ne nous sommes pas posé mille questions, telle une évidence. Avec les réseaux sociaux (Instagram pour ne pas le nommer) & les connaissances en commun, je savais que cette nana avait du style, de la personnalité et quelque chose à apporter, pour ne pas dire à m’apporter. Un coup de téléphone et un email plus tard, me voici chez Naïma (et Jezabel, évidemment).

Un pur bonheur, une rencontre comme je les aime : simple, spontanée & joyeuse. Bienvenue donc chez Naïma, ce petit brin de femme, mi-rayon de soleil, mi-artiste… avec un léger penchant pour les bérets, léger, dis-je.

LesMondaines_unstyleunefille

Bérets « Le Béret Français » ou bérets trouvés chez « La Parisienne » rue Lafayette.

Naïma a d’abord étudié la littérature, puis la communication d’entreprise, et travaille aujourd’hui au musée de Grenoble où elle est chargée de communication pour les associations Musée en musique et les Amis du musée de Grenoble. En parallèle elle développe son propre projet d’illustratrice freelance depuis trois ans sous le pseudo de ‘Boule Coco’.

les mondaines rencontre Boule Coco

Des illustrations de Naïma, un fake Vogue par Natacha Paschal, une boîte en métal avec des singes, un livres de la photographe Liz Johnson Artur.

UnstyleUnefille_lesmondaines

Des pin’s dont certains dénichés à Londres, la photo c’est Terri Lyne Carrington, batteuse de jazz d’origine américaine, qui lit l’autobiographie d’Angela Davis. Cette photo a été prise par Pascal Kober qui a fait l’objet d’une exposition au musée de l’Ancien Evêché à l’automne 2017 (« Abécédaire amoureux du jazz »).

Pourquoi ‘Boule Coco’ d’ailleurs ? Un ami adorait l’émission ‘La Morinade’ sur le Mouv’ où le chroniqueur Albert Algoud parlait de Boule Coco. Et c’est devenu un surnom sur fond de private joie et c’est resté… Tant mieux, ce pseudo lui va si bien… Un mélange d’exotisme et de boule énergisante !

unstyleunefille_lesmondaines6

Pull &Other Stories, mocs Zara

Oui, après une addiction pour les bérets, Naïma affectionne particulièrement les pulls de la marque &Other Stories… et je la comprends ! Les coupes sont plutôt cool et les couleurs à tomber.

un style une fille par les mondaines

Pull &Other Stories, jupe Zara et bottines Agnès B.

Les robes de la marque ne sont pas mal aussi 😉

un style une fille par les mondaines

Petite interview made in Grenoble

1/ Un dimanche ensoleillé à Grenoble, tu fais quoi ?
N’étant pas du tout sportive, honnêtement j’aurais plutôt tendance à flâner. Le matin, direction le marché de l’Estacade. Et puis peut-être une balade à vélo. Et forcément un apéro en terrasse en fin d’après-midi.

2/ Tes bonnes adresses grenobloises déco, mode et food ?

« Petit Shirt » (dont nous vous parlions icirue Lakanal, spécialisé en impression textile, leur projet est très moderne, nous avons déjà collaboré trois fois ensemble.

Mes deux incontournables rue Lafayette : « La Parisienne », le magasin de chapeaux où j’achète mes bérets, et « Botanicus » (on en parlé l’année dernière icipour des produits cosmétiques naturels de qualité et des conseils vraiment personnalisés.

Pour l’apéro avec mes copines, j’apprécie le Zinc et Ici Grenoble (oh tiens, une description ici !). Le magasin Dalbe pour le grand choix de matériel de dessin. Et le rayon « maison » chez … Monoprix (comme beaucoup d’entre nous je pense 🙂

3/ Une amie vient passer une journée à Grenoble : que lui fais-tu découvrir ?

Sans hésiter je l’emmène au musée de Grenoble pour découvrir les collections d’art moderne et contemporain, avec un détour par le Jardin des plantes et la librairie Arthaud, et un bubble tea au French Coffee Shop place Claveyson.

4/ Si tu n’étais pas à Grenoble… où serais-tu ?

Des vacances prolongées à Londres, cela me ferait très envie !

un style une fille par les mondaines

Mais nous, on est ravies d’avoir Naïma arpentant les rues de Grenoble à vélo. Un rayon de soleil, une bulle créative, la jeune femme est d’une énergie communicative et surtout très positive. Et on souhaite plein de succès à la talentueuse Boule Coco ! (son Instagram).

Salut salut ! Mon article t’a plu ? J’espère que oui ! N’hésite pas à commenter, partager, échanger…
& à très vite pour une prochaine découverte 100% Grenoble !

Tu as un compte Instagram ? Tu peux suivre mes aventures mondaines, modesques, mumesques et foodesques ici : celine___v

Leave a Comment

Article précédent :