≡ Menu
LE SAINT-MARCELLIN, TOTALEMENT VACHE! post image

Totalement vache, Et oui, depuis 1980 et le décret du 14 avril qui le définit pour une ultime fois.

Si jusqu’au XIXème siècle les épouses des paysans dauphinois utilisaient pour la confection de ces petits fromages le lait de leurs chèvres, elles se mirent à y ajouter du lait de vache avec le développement du cheptel bovin. Mi chèvre-mi vache, le Saint-marcellin conquit les bourgades et villes de la région.

C’est sur les collines et plateaux de notre région que les Montbéliardes et Holstein, paissant tranquillement les vertes prairies, produisent ce bon lait qui apporte sa typicité à ce fromage. Ce petit palet qui ne pèse pas plus de 80g cache sous sa croûte fleurie une pâte moelleuse, d’une jolie couleur crème, subtilement acide et légèrement salée.

Moelleux avec une pâte fondante, on le servira tout simplement en plateau de fromages. Il s’accommodera aisément de figues fraîches, de confiture de cerise ou de noix. Il peut-être amusant de ne servir que lui! On en présentera alors plusieurs à maturités différentes, du plus jeune au plus affiné.

Plus sec (moins affiné), on l’utilisera en cuisine. On pourra le rôtir ou le frire recouvert d’une panure. Servi ainsi avec une salade de jeunes pousses et quelques crackers maison, ce sera une jolie entrée. Fondu, il fera merveille avec un peu de crème et une lichette de vin blanc pour y tremper des légumes vapeurs encore croquants. Ou bien, en bonne locavore que nous sommes, en gratin de ravioles! On peut même le siphonner pour accompagner une soupe fumante.

N’hésitez pas à jouer avec lui: tout lui va!

Et moi, comment je m’en suis amusée cette fois-ci. En petites tartes, avec quelques jeunes poireaux fondus à la poêle et saupoudré de noix de Grenoble. Les mariages de terroir sont bien souvent heureux!

TARTELETTES  SAINT-MARCELLIN & POIREAUX

Pour 6 tartelettes de 8 cm de diamètre.

La pâte

  • 200 g  de farine de blé T65 ou T80
  • 5 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 bonne  pincée de sel
  • 10 cl d’eau environ

Mélanger la farine, le sel et l’huile. Incorporer l’eau petit à petit pour obtenir une boule de pâte qui ne colle pas. La travailler quelques minutes. La recouvrir de papier film et la laisser reposer au réfrigérateur, le temps de s’occuper des poireaux.

Les poireaux

  • 4 à 6 poireaux (petits de préférence)
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive

Laver les poireaux et retirer une partie du vert (garder le vert restant pour une soupe!). Les émincer finement. Dans une poêle, les faire fondre à feu moyen en les remuant de temps en temps pendant une vingtaine de minutes.

La tarte

  • 1 Saint-Marcellin (1 et demi, c’est aussi possible!)
  • 1 dizaine de noix de Grenoble
  • 20 cl de crème fraîche liquide
  • 2 œufs
  • 1/2 c. à café de sel
  • poivre à votre convenance

Préchauffer le four à 180°.  Couper en petits morceaux le Saint-Marcellin. Casser les noix, récupérer les cerneaux et les hacher grossièrement. Dans un saladier, mélanger les œufs, la crème, le sel et le poivre.  Ajouter les poireaux et le Saint-marcellin, et mélanger à nouveau. Fariner le plan de travail, étaler la pâte, y découper des cercles d’un diamètre plus grand que celui de vos moules à tartelette, et les déposer dans chaque moule beurré. Les piquer avec une fourchette. Verser le mélange œuf-crème-fromage-poireaux. Saupoudrer de noix hachées. Enfourner pour 25 minutes environ. Servir chaud ou tiède.

Pour aller plus loin dans la découvert de ce sacré petit fromage de chez nous, c’est par là!
Et pour le prochain billet, avec quel produit local je vais bien pouvoir m’amuser? Est-ce que je vous le dis?

Article publié le 22 octobre par Céline {Artichaut et cerise noire}.

Quinqua? Omnivore? Végétarienne? Auteur culinaire? Gastronome? Bio-addict? Épicurienne? Locavore? OUI! Disons: femme de 42 ans flexitarienne à tendance écogastronome.
Alors contribuer chez Lesmondaines pour des billets tendance cuisine locale, saine et gourmande me ravit…
Pour encore plus de recettes, retrouvez-moi sur AetCN
  • Gribouille38 25 octobre 2013, 15 03 00 100010

    Testée cette recette à midi, c’était délicieux……….

    Reply
    • Celine Mennetrier 29 octobre 2013, 13 01 40 104010

      Génial! Je suis contente que cette recette t’ait plue! A bientôt pour de nouvelles découvertes gourmandes et locales…

      Reply
  • Julia 1 novembre 2013, 9 09 44 114411

    Recette testée 2 fois et toujours autant appréciée. Merci pour cette recette ! à quand une page recette de chez nous avec des plats simples et avec des produits locaux ? 🙂

    Reply
    • Celine Mennetrier 1 novembre 2013, 10 10 35 113511

      Merci Julia pour ton retour si enthousiaste sur ces tartelettes!Une page de recettes? Je ne sais pas! Sinon, je peux te suggérer d’aller faire un tour sur mon blog artichaut et cerise noire: tu y trouveras des recettes de saison, simples avec des légumes et fruits produits aux portes de Grenoble. A bientôt pour des recettes locavores!

      Reply

Leave a Comment

Article précédent :