≡ Menu
LES DESSOUS DE L’ISERE : UNE EXPOSITION CULOTTEE post image

En avril, ne te découvre pas d’un fil, sauf si tu te trouves au Musée Dauphinois! En effet, depuis le 22 mars et jusqu’au 30 juin 2014, l’exposition « Les dessous de l’Isère » vous invite à découvrir l’histoire de la lingerie à Grenoble et dans la région. Au-delà d’une banale expo sur le passé industriel isérois, le Musée Dauphinois propose une plongée (avec les baleines) dans la dentelle et les broderies des dessous féminins.

Ce que j’ai trouvé particulièrement touchant, c’est le retour sur l’histoire de la lingerie en tant que patrimoine familial, avec la conception du trousseau entre femmes, rappelant les liens de génération. [Moi par exemple, c’est ma mamie qui m’a appris à broder!]

On navigue entre jupons, brassières et autres culottes, (re)découvrant ces dessous si différents de ceux que l’on porte aujourd’hui… La vitrine des corsets est particulièrement jolie, rappelant à la fois l’élégance et les souffrances d’avant. Savez-vous que certaines des baleines et armatures des corsets de la région étaient fabriquées en Chartreuse, par l’entreprise Paturle?

Beaucoup de photographies et de publicités d’époque, si vous avez envie de voir Grenoble au début du XXème siècle, vous allez trouver votre bonheur. Moi qui adore le vintage, j’étais aux anges! Regardez par exemple la photo en dessous, ça ne vous rappelle pas quelque chose?!…

L’autre partie de l’exposition s’attache à retracer l’histoire de l’industrie de la lingerie dans la région, notamment avec l’entreprise Valisère. Créée par Auguste Perrin en 1860, c’est d’abord une usine de ganterie puis, en 1913, la société se diversifie et se met à fabriquer des dessous. Rachetée en 1991 par la compagnie allemande Triumph, c’est un siècle de petites mains de Valisère qui est raconté au travers de photos et de témoignages, rappelant l’importance de cette industrie pour la ville de Grenoble au cours du XXème siècle, avec des entreprises comme Lou, Lora, Clairmaille ou encore Playtex.

Au-delà du côté technique et historique, c’est aussi l’occasion de mieux comprendre le patrimoine de notre ville et si, en plus, vous aimez tout ce qui est vintage, vous l’aurez compris, vous allez adorer! [Je ne vous ai pas mis toutes mes photos de publicités d’époque, j’en avais trop ^^!] Oh, et à la fin de l’exposition, un clin d’œil au projet de la lyonnaise Chloé Prigent, Les culottes d’Hippolyte : depuis deux ans, elle fait relever les jupes des filles pour prendre en photo leur petite culotte… Fun & frais, c’est un joli point d’exclamation pour clôturer cette exposition!

Bref, n’hésitez plus, prenez la montée Chalemont et allez voir cette superbe exposition, en plus, le musée est gratuit!

Exposition « Les dessous de l’Isère »
Musée Dauphinois – 30, rue Maurice Gignoux à Grenoble.
Ouvert  tous les jours sauf le mardi (et le 1er mai)
De 10h à 18h du 1er septembre au 31 mai
Et de 10h à 19h du 1er juin au 31 août.

Article écrit par Elise le 26 avril 2013.

  • Hellopoulette 1 mai 2013, 17 05 55 05555

    C’est une très belle exposition! Autant pour les témoignages et anciennes publicités que pour les modèles qui retracent l’histoire de la lingerie.

    Reply
    • Elise 1 mai 2013, 18 06 06 05065

      Tout à fait d’accord, je suis ravie qu’elle soit présentée jusqu’en 2014, j’y retournerai!

      Reply
  • Charline / Editions Libel 2 mai 2013, 10 10 54 05545

    Pour prolonger l’exposition et découvrir les contributions de spécialistes de l’histoire de la mode, découvrez le catalogue de l’exposition « Les Dessous de l’Isère. Une histoire de la lingerie féminine » aux éditions Libel (et préfacé par Chantal Thomass !!) !
    Vous trouverez ce beau livre, illustré de photographies d’époque et d’images publicitaires grand format, dans toutes les librairies grenobloises, ou sur notre site Internet !
    A bientôt au Musée dauphinois

    Reply
    • Elise 2 mai 2013, 20 08 06 05065

      Très beau catalogue qui complète parfaitement l’exposition, et effectivement, la préface de Chantal Thomas est particulièrement remarquable! Je crois que je me l’offrirais vers la fin de l’expo, histoire de garder une trace de cette belle exposition!

      Reply
  • Coline_SquareCo 21 mai 2013, 9 09 52 05525

    Bonjour à toutes !
    Avec une amie nous avons décidé de nous rendre bras dessus bras dessous à la nuit des musées… de jour! Les dessous de l’Isère est une très belle exposition et collection de sous-vêtements qui permet de mieux connaître notre passé et de comprendre les évolutions de notre société.
    L’exposition soulève aussi des questions autour de la vision actuelle de la femme.
    Nous avons terminé l’après-midi au Bookworm Café (merci les mondaines de m’avoir inciter à m’y rendre), un scone et une tasse de chocolat chaud à la main. Le café étant tout près du musée dauphinois, je conseille fortement ce doublon qui nous a fait passer un excellent et délicieux après-midi.

    Reply
  • Elise 21 mai 2013, 14 02 33 05335

    Contente d’avoir pu t’aider, ravie que tu ais apprécié! Et le doublon était plus qu’implicite ^^…

    Reply

Leave a Comment

Article précédent :