≡ Menu

On vous l’avait annoncé, et on y est allées. C’est vrai, on était impatientes de découvrir ce que nous avait concocté l’organisatrice Ruby-e, car comme pour toute première édition, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Mais le Grind market a su tenir ses promesses de marché rock. Retour en images, et en mots.

Parés de leurs plus beaux bijoux, accessoires beauté ou gadgets rock’n girly, les créateurs de Grenoble et de la région s’étaient réunis pour présenter aux visiteurs leurs univers décalés.

On y a croisé, au fil de notre promenade dans les (trop) petites salles réservées pour l’évènement, Monsieur Personne (vous savez, les fameux doudous personnalisables pour adultes), mais aussi Violaine de « We are the Neons »  ou Za’pristi et ses créations textiles.

Et comme promis, la jolie Wanda de Lullabies nous a offert un spectacle burlesque dans lequel elle nous a dévoilé ses plus beaux atouts … Allez, comme on est sûres que vous êtes des petites curieuses, on vous a concocté un montage vidéo avec les meilleurs moments de sa prestation.

Bilan de notre sortie?

Les + : On adhère totalement au concept de fédérer les talents au sein d’un marché
de créateurs
Quelques coups de coeur comme les bracelets feathers de « We are the Neons »
et les broches noeud en cuir de toutes les couleurs créées par Nina
Les – : Les salles trop exiguës
Un manque de lumière assez oppressant
Une ambiance un peu trop underground pour nous (oui, on sait, c’était un peu le concept!)

Et vous, vous êtes allées faire un tour? Laissez-nous votre avis!

Vivant à 100 à l’heure, blogueuse et rêveuse, je suis aussi attachée de presse et j’ai fondé Daily RP, ma société de Relations Presse. Tu peux me suivre sur mon compte Twitter @Mary_Grammont, mon Pinterest sous le nom Laly Lalou et en savoir plus sur moi grâce à mes profils professionnels Viadeo et Linkedin

Leave a Comment

Article précédent :