≡ Menu

C’era una volta… Une petite ville française qui avait un air d’Italie. Il suffit de regarder les pizzerias des quais pour s’en rendre compte. Pourtant, la véritable histoire de l’Italie à Grenoble reste, pour la plupart des Grenoblois, un mystère. Nous vous proposons aujourd’hui d’en découvrir un peu plus au cours d’une visite guidée que nous avons eu la chance, chez les Mondaines, de suivre en avant première grâce à notre nouvelle collaboration avec l’Office de tourisme de Grenoble. Pour ceux qui suivent notre site depuis un moment, vous savez peut-être que je suis moi-même guide conférencière à l’Office. C’est donc avec plaisir que je vous présente le travail de l’une de mes collègues, la divine Caroline!

Mondaines Office de tourisme Isère

Tout commence en 121 avant notre ère, alors que la petite Cularo est conquise par les romains qui s’installent durablement. Ce sont eux qui, au IIIe siècle, construisent la première enceinte de Grenoble, encore visible rue Lafayette. Puis, c’est au Moyen-âge que nous les retrouvons, rue Jean-Jacques Rousseau et à la Renaissance, place Saint-André, avec la façade bleu-gris de l’ancien Parlement. D’ailleurs, si vous observez avec attention, vous vous rendrez compte que la symétrie n’est pas vraiment respectée!

Patrimoine Grenoblois Histoire Mondaines Italie Office de tourisme

Néanmoins, c’est surtout au 19e siècle que les italiens vont s’installer durablement dans la capitale des Alpes. L’immigration est surtout due à l’essor de l’industrie du gant, qui attire dans un premier temps les napolitains, puis les fameux coratins. Grâce aux grandes familles gantières, comme celle de l’ingénieux Xavier Jouvin, l’économie de Grenoble est florissante. Cette main d’œuvre étrangère va, d’abord, être confinée dans le couvent délaissé de Sainte-Marie d’en-Haut, actuel musée dauphinois. Les travailleurs italiens sont ensuite déplacés dans la rue Saint-Laurent, côté montagne : le côté quais, tout neuf, étant réservé aux familles grenobloises aisées. C’est dans ces logements insalubres que des destinées incroyables vont se jouer… Mais pour en savoir plus, il faudra suivre la visite (il y a notamment l’histoire d’une petite Seraphina dans l’usine Lustucru…chut, je n’en dis pas plus)!

Italie Mondaines Office de tourisme Mondaines Saint Laurent Visites

Au 20e siècle, nouvelle et dernière vague italienne : avec la montée du fascisme, nombreux sont ceux qui viennent se réfugier dans nos montagnes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, nous sommes d’ailleurs occupés durant une année par les italiens, échappant ainsi un peu plus longtemps aux Nazis. Cette période est particulièrement intéressante puisque, grâce à l’exceptionnel général italien Maurizio de Castiglioni, de nombreux juifs réfugiés à Grenoble seront sauvés des rafles lors de l’année 1943. On retrouve une plaque, sur les bâtiments de la Casemate, à la mémoire des combattants italiens de la Résistance.

Office de tourisme Mondaines Grenoble Saint Laurent Office de tourisme ItalieQue reste-t-il aujourd’hui de cette petite Italie grenobloise? Eh bien, pas mal de choses en fin de compte! Par exemple, saviez-vous qu’il y avait eu, pendant trente ans, une radio italienne au 77, rue Saint-Laurent? Ou encore que, sur la place Saint-Laurent, on trouve un olivier venant de Corato, ville jumelle de Grenoble se situant à côté de Bari? Si ces quelques mots et ces quelques photos vous ont donné envie, sachez qu’il reste bien d’autres secrets que Caroline se fera une joie de vous révéler! Car du côté de la rive droite, l’Italie reste bien présente, au détour d’une Vespa croisée devant la fontaine au Lion, ou de quelques olives de décembre devant l’incroyable Musée Archéologique de Grenoble

Mondaines Visites Italie Mondaines Visites Office de tourisme Musée Archéologique

Pour les dates des visites, les voici en avant-première (la brochure n’est même pas encore sortie!) :
– Samedi 16 mars à 10h30
– Mercredi 3 avril à 14h30
– Samedi 4 mai à 14h30

Mondaines Office de tourisme Visites

Visites à réserver auprès de l’Office de tourisme de Grenoble :
14 Rue de la République, 38000 Grenoble – 04 76 42 41 41
SiteFacebook

 

  CONCOURS / TERMINE

Bravo à Stéphanie qui remporte le concours! Et joyeux noël!

Comme c’est bientôt Noël et qu’il s’agit de mon dernier article de l’année 2018, impossible de ne pas vous gâter! Alors, avec l’Office de tourisme, nous sommes heureux de vous proposer de gagner deux places pour la visite « Grenoble, l’Italienne », à l’une des trois dates ci-dessus. Pour participer, rien de plus simple : dites-moi ce qui à Grenoble vous fait le plus penser à l’Italie! Un commentaire ci-dessous, et voilà, vous aurez une chance d’être tiré(e) au sort!

Passez de très belles fêtes de fin d’année, a presto!

Tirage au sort le 25 décembre!


– Les règles sont toujours les mêmes, une participation par personne, obligation d’être majeur(e) et de donner des coordonnées valides. –
Le concours débute le 18 décembre et se termine le 24 décembre 2018 à 23h59. Tout commentaire posté au-delà de cette date ne sera pas pris en compte. Les résultats seront donnés sur le blog et sur la page facebook dans la journée du 25 décembre 2018.

Article écrit par Élise le 18 décembre 2018.

  • Claude Bourchanin 18 décembre 2018, 4 04 11 121112

    Ce qui me fait le plus penser à l’Italie à Grenoble, au delà de tout ce qui est évoqué dans cet excellent article, ce sont les noms de tant d’ami(e)s et de camarades croisé(e)s pendant mes années d’école et de lycée, ou plus récemment depuis que je me suis réinstallée ici. Les noms aussi de toutes celles et tous ceux impliqués dans les luttes passées et présentes, dans l’action publique, Polotti, Perinetti, Renzo Sulli, Trovero, pour ne citer que les premiers qui me viennent à l’esprit.

    Reply
  • Juliane 18 décembre 2018, 9 09 23 122312

    Merci pour ce bel article et cette jolie opportunité de visiter et mieux connaitre notre ville !!
    Je tente avec grand plaisir :))

    Reply
  • Paillet Augey 18 décembre 2018, 9 09 34 123412

    Ce qui me fait le plus penser à l’Italie à Grenoble, c’est la vraie douceur de vivre à Grenoble, ainsi que les quais saint Laurent, remplis de pizzerias! Clémence

    Reply
  • Amanda 18 décembre 2018, 9 09 41 124112

    Les quais côté montagne qui me font penser à mon voyage scolaire en italie à Florence ! Difficile de ne pas pas penser aux bords de l’Arno et ses maisons colorées 🙂

    Reply
  • Valérie TAILLANDIER 18 décembre 2018, 9 09 44 124412

    Mon chéri !!

    Reply
  • bagard 18 décembre 2018, 9 09 50 125012

    Quelle belle initiative !!! je participe avec plaisir 😉

    Reply
  • Amelie Ab 18 décembre 2018, 9 09 54 125412

    Ce qui me fait le plus penser à l’Italie, c’est cet immeuble route de Lyon, pas loin d’intermarché et de l’esplanade où ma grand-mère a vécut pendant des années. Elle et son époux avaient fui le gouvernement de Mussolini et, vivant auparavant à Bari, ils ont atterrit à Grenoble, dans cet immeuble.

    Reply
  • marie-france FALLOT 18 décembre 2018, 10 10 21 122112

    j’ai eu la chance de passer une partie de mon enfance et adolescence dans le quartier St Laurent dans les années 64/ 70, une atmosphère  » un air d’Italie » qui m’a marquée pour toujours, c’est là qu’est né mon amour pour l’Italie et l’étude de l’italien. Pour moi c’est la rue St Laurent la Petite Italie de Grenoble et les souvenirs qui vont avec, les amis. ET .. Ma prof d’italien à Fantin-Latour (emozione +++) ET le marché St Bruno où on trouvait des mini robes superbes pour 5 francs Ciao Bacione.

    Reply
  • DOMINIQUE MOREL MERCADIER 18 décembre 2018, 10 10 50 125012

    Ce qui me fait penser à l’Italie mais toutes ces personnes que j’ai rencontré à différentes époques de ma vie et ces pizzas que nous trouvons dans tous les bons coins de rue de Grenoble et ces merveilleux accents que les anciens ont gardé ! J’adorerai faire cette visite avec mon mari

    Reply
  • Martine 18 décembre 2018, 11 11 46 124612

    j’adore me balader sur les quais l’hiver, le paysage tout autour est splendide.
    Mon mari est d’origine italienne, ces ancêtres sont venus avec les guerres napoléoniennes et ont participé à l’essor de Grenoble.
    je serai ravie de participer à cette visite.
    merci pour vos articles, j’adore votre site.

    Reply
  • MENDES Marie 18 décembre 2018, 12 12 23 122312

    Découvrir l’architecture de Grenoble à travers l’influence Italienne. Certaines de mes connaissances m’ont fait découvrir leurs vies à Grenoble emprunts de leurs culture italienne 😃 ce serait une joie de participer à une visite ! Merci

    Reply
  • margo 18 décembre 2018, 13 01 18 121812

    Quel bel article!
    Pour moi ce qui fait le plus italien ce sont toutes ces façades colorées du quai Saint Laurent et un je ne sais quoi de dolce vita quand on se promène dans la vieille ville en plein été…
    Vive Grenoble, vive l’Italie

    Reply
  • Romain 18 décembre 2018, 13 01 57 125712

    Les petits immeubles multicolores sur le quai Perrière notamment, qui me font beaucoup penser à Florence ! Il nous manque le Ponte Vecchio par contre 🙂

    Reply
  • Julie 18 décembre 2018, 14 02 04 120412

    C’est vraiment super de proposer cela, j’adore !
    Mon grand-père me racontait beaucoup d’histoires de la guerre (italien immigré pour fuir Mussolini, il avait une dizaine d’années à l’époque)
    Et bien, ce qui me fait penser le plus à l’Italie à Grenoble ? Les gnocchis de ma grand-mère 😉

    Reply
  • Audrey 18 décembre 2018, 14 02 35 123512

    Ce qui me fait penser à l’Italie, c’est le souvenir de mes grands mères (coratine et sicilienne) allant aux Halles Stes Claires faire le plein de bonnes choses à manger pour le repas familial du dimanche 😍

    Reply
  • Caroline 18 décembre 2018, 15 03 01 120112

    Une super opportunité de visiter ma ville sous un autre aspect, merci les mondaines !

    Reply
  • Margaux 18 décembre 2018, 15 03 02 120212

    Ces façades colorées sur les quais me font penser au quartier Navigli de Milan !!

    Reply
  • Amelie 18 décembre 2018, 17 05 10 121012

    Bonjour,
    Merci pour le concours. Je tente ma chance pour mon chéri qui a une passion pour l’Histoire et l’Italie. Ce qui me fait penser à l’Italie à Grenoble, c’est les restaurants divins que l’on trouvent un peu partout.

    Reply
  • maryse gauchon 18 décembre 2018, 18 06 50 125012

    quelle belle idée cet article, quel plaisir.
    pour moi grenoble l’Italienne ce sont des souvenirs des histoires que mon père me racontait ,des batailles d’enfants entre grenoblois et italiens du quartier saint lau,mais aussi les magnifiques illuminations de noel du quartier saint laurent, et bien sur ,toutes nos boutiques aux senteurs translapines.

    Reply
  • Soulès Agnès 18 décembre 2018, 19 07 59 125912

    Quel bel article, il ne reste qu’à fermer les yeux pour rêver à de fabuleuses « Brascioles » accompagnées de savoureuses « Strachnottes » …
    « Ce qui à Grenoble me fait le plus penser à l’Italie ? » Au delà de l’histoire bien sûr, dont l’Italie a marqué notre ville, il y a le quartier Saint Laurent certes, mais également la rue brocherie, le jumelage Grenoble-Corato et surtout mes nombreux proches et amis, auprès de qui, il fait bon vivre l’Italie !

    Reply
  • Stéphanie 18 décembre 2018, 20 08 36 123612

    Ce qui me fait le plus penser à l’Italie, ce sont les figues rouges au gout incomparable, tellement sucrée du jardin d’une amie. Et ce figuier planté dans Grenoble vient tout droit de Sicile ramené par son père immigré.

    Reply
  • Marie-Charlotte 18 décembre 2018, 21 09 41 124112

    Moi c’est vraiment le quartier saint Laurent qui me fait penser à l’italie. Avec ses murs colorés …

    Reply
  • Catherine 18 décembre 2018, 21 09 53 125312

    Bonsoir,
    Ce qui me fait le plus penser à l’Italie a Grenoble ce sont les prénoms des élèves de la classe de ma fille à la maternelle: Davide, Martino, Ettore…et bien d’autres!

    Reply
  • Céline 19 décembre 2018, 4 04 18 121812

    Ce qui me fait le plus penser à l’Italie à Grenoble…? Le souvenir des bruits des casseroles dans la cuisine de ma Nonna, mon grand père en train de raper le Parmesan sur la grattugia de Bari ( rappelle à fromage ronde) coincée entre ses genoux… Les Orichettes aux cime de Rappa… les Brasioles…. Leurs discussions en patois coratins .. mon enfance.

    Reply
  • Patruno 19 décembre 2018, 6 06 43 124312

    J’adore les quais , et j’adore l’Italie ! Les couleurs des quais , les commerces …me font voyager en Italie !
    marié à un Coratin de parents immigrés à Grenoble

    Reply
  • Elodie 19 décembre 2018, 10 10 57 125712

    Les couleurs des bâtiments sur les quais et tous ses restaurants italiens, Cularo, le savoir vivre à l italienne dans le quartier saint Laurent, le marché du dimanche aux halles st Claire

    Reply
  • CHARMEAU 19 décembre 2018, 22 10 23 122312

    Qd je suis arrivée à Grenoble ce qui m’a frappée ce sont ttes les pizzerias sur le quai rive droite !
    Merci pour ce concours, cette visite m’intéresseraist 🍀🍀

    Reply
  • Chantal Maoudj 20 décembre 2018, 0 12 05 120512

    Après la pluie, j’ai regardé ce ciel grenoblois et un peu d’atmosphère de Toscane( que j’ai quitté voilà 3 mois),
    a guéri ma malinconia!
    À suivre…

    Reply
  • Audrey 21 décembre 2018, 6 06 37 123712

    Lire ce récit, ça me rappelle ma grand mère venue à 11 ans, à pied ! Depuis la Sicile, pour travailler dans les tanneries des ganteries, la guerre corato/sommatino que personne n’a jamais su m’expliquer…! Grenoble l’Italienne ce sont mes racines et si je ne suis pas tirée au sort je réserve illico des que possible.

    Reply
  • Gilbert 21 décembre 2018, 7 07 10 121012

    Il suffit de traverser n’importe quel cimetière de l’agglomération grenobloise, pour prendre conscience de la présence italienne….

    Reply
  • Camille Legoline 21 décembre 2018, 11 11 27 122712

    Super article. Je tente ma chance aussi 🙂

    Reply
  • Jennifer 21 décembre 2018, 18 06 25 122512

    Merci pour cet article et cette belle initiative de l’Office de tourisme !
    Ce qui me fait le plus penser à l’Italie à Grenoble c’est le souvenir des gnocchi de patate al ragù maison que nous faisait ma grand-mère, et bien sûr les montagnes qui me rappellent son Piémont natal.

    Reply

Leave a Comment

Article précédent :